2 min de lecture RSA

La prime d'activité pourrait coûter 200 millions d'euros de plus que prévu en 2016 selon Christian Eckert

Lancée en janvier, la prime d'activité pourrait coûter cette année 4,2 milliards d'euros, soit 200 millions d'euros de plus que prévu, a affirmé le secrétaire d'État au Budget Christian Eckert, le 18 mai.

Un centre de la caisse des allocation familiales
Un centre de la caisse des allocation familiales Crédit : PHILIPPE HUGUEN / AFP
Eléanor Douet
Eléanor Douet
et AFP

La prime d'activité, lancée en janvier dernier pour remplacer le RSA activité et la prime pour l'emploi (PPE), pourrait coûter cette année 4,2 milliards d'euros, soit 200 millions d'euros de plus que prévu, a indiqué le 18 mai le secrétaire d'État au Budget Christian Eckert. "Nos dernières estimations laissent entendre qu'il pourrait y avoir un besoin supplémentaire de l'ordre de 200 millions d'euros", a déclaré Christian Eckert lors d'une audition devant la commission des Finances de l'Assemblée nationale. "S'il y a un dépassement sur la prime d'activité, ce qui est probable, ça ne sera pas un dépassement massif comme je l'entends dire parfois", a poursuivi le secrétaire d'État, en assurant que l'engagement pris par le gouvernement, à savoir "qu'il n'y ait pas de rupture", serait tenu. "En cas de besoin, nous dégagerons les crédits nécessaires", a-t-il détaillé.

Le gouvernement avait initialement prévu que seulement la moitié des 4 millions de foyers éligibles (soit 5,6 millions de personnes) demanderaient la prime d'activité, destinée à soutenir les revenus des travailleurs modestes. Il avait pour cela débloqué une enveloppe de quatre milliards d'euros pour 2016. Mais le dispositif rencontre un succès plus important que prévu, avec 3,8 millions de bénéficiaires depuis janvier et un montant versé supérieur aux attentes, de l'ordre de 164 euros par mois en moyenne, faisant naître des inquiétudes sur le coût de la mesure pour l'État.

"Même si le taux de recours est un peu plus important qu'attendu" et "si le montant moyen servi est un tout petit peu supérieur, de quatre euros, à ce qui était prévu", le surcoût de ce dispositif pour l'État "ne se chiffre pas non plus en milliards", a tenu à rassurer Christian Eckert. Dans une évaluation récente, le député socialiste Dominique Lefebvre, membre de la Commission des Finances, avait estimé que si le taux de recours de la prime d'activité passait à 66% au lieu des 50% prévus, les besoins supplémentaires en termes de financement pourraient s'élever à un milliard d'euros.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
RSA Prime Argent
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7783290395
La prime d'activité pourrait coûter 200 millions d'euros de plus que prévu en 2016 selon Christian Eckert
La prime d'activité pourrait coûter 200 millions d'euros de plus que prévu en 2016 selon Christian Eckert
Lancée en janvier, la prime d'activité pourrait coûter cette année 4,2 milliards d'euros, soit 200 millions d'euros de plus que prévu, a affirmé le secrétaire d'État au Budget Christian Eckert, le 18 mai.
https://www.rtl.fr/actu/politique/la-prime-d-activite-pourrait-couter-200-millions-d-euros-de-plus-que-prevu-en-2016-selon-christian-eckert-7783290395
2016-05-19 05:45:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/wfB3BAAaMcy3zKFq2s50kQ/330v220-2/online/image/2016/0208/7781763510_un-centre-de-la-caisse-des-allocation-familiales.jpg