1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. La primaire UMP pour 2017 aura lieu le 20 novembre 2016
2 min de lecture

La primaire UMP pour 2017 aura lieu le 20 novembre 2016

Info RTL INFO RTL - À l'UMP, les négociations sur les modalités d'organisation de la primaire pour la présidentielle de 2017 touchent à leur fin. Nicolas Sarkozy veut aller vite. Le projet pourrait être adopté le 14 avril. À commencer par la date du scrutin.

Nicolas Sarkozy est le candidat préféré des sympathisants de la droite et du centre en vue de la prochaine élection présidentielle
Nicolas Sarkozy est le candidat préféré des sympathisants de la droite et du centre en vue de la prochaine élection présidentielle
Crédit : DOMINIQUE FAGET / AFP
Benjamin Hue
Benjamin Hue

Les dates figurent noir sur blanc dans le document. Le premier tour de la primaire qui désignera le candidat qui conduira l'UMP à la présidentielle de 2017 se tiendra le 20 novembre 2016. Le deuxième, s'il y en a un, une semaine plus tard, le 27 novembre.

Un vote papier à 2 euros, 8.000 bureaux de vote, 40.000 bénévoles

Ce ne sera pas un vote électronique mais un vote papier, jugé plus sûr. Les procurations seront impossibles pour éviter toute contestation. Il y aura 8.000 bureaux de vote au total. Leur répartition a été négociée pied à pied. 4.000 le seront équitablement sur tout le territoire à raison de sept par circonscriptions. Les 4.000 autres seront implantés là où la droite et les centristes, dont le MoDem. L'opération mobilisera au moins 40.000 bénévoles.

Le vote sera accessible à tous les électeurs, quel que soit leur appartenance politique. Il faudra cependant signer une charte d'adhésion au parti, qui est à distinguer de l'adhésion au parti, et débourser deux euros par tour de scrutin. Une somme deux fois plus élevée que pour la primaire du Parti socialiste. Le montant récolté devrait permettre l'autofinancement de l'opération. C'est le député des Hauts-de-Seine, Thierry Solère, proche de Bruno Le Maire, qui présidera le comité d'organisation. La juriste Anne Levade, qui avait supervisé l'élection à la présidence de l'UMP, devrait reprendre du service à la tête d'une Haute Autorité de la primaire.

Une primaire ouverte, les parrainages encore en négociation

Il reste un point en discussion. Pour se présenter, les candidats issus de l'UMP devront recueillir 250 parrainages d'élus, dont 25 parlementaires, et 2.500 militants. Certains aimeraient abaisser ces seuils pour élargir le nombre de participants. Pour l'heure, Nicolas Sarkozy n'a toujours pas déclaré sa candidature à la primaire, à l'inverse de certains de ses concurrents, Alain Juppé, François Fillon, Xavier Bertrand ou Christian Estrosi.

À lire aussi

La primaire sera ouverte à d'autres partis, sous réserve d'acceptation du bureau politique de l'UMP. Sur le papier, l'UDI, et même le MoDem, si la hache de guerre est enterrée d'ici là, pourront y participer. Enfin, les statuts du futur parti précisent qu'il n'est pas organisé de primaires lorsque le Président est issu des rangs du parti. Cela, pour éviter toute contestation interne, comme c'est le cas au Parti socialiste à propos de François Hollande.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/