2 min de lecture UMP

"La primaire des Républicains, c'est 'The Voice'", juge Alba Ventura

REPLAY - REPLAY / ÉDITO - La députée européenne, Nadine Morano, envisage de se présenter à la primaire des Républicains en vue de la prochaine présidentielle. Un nouveau nom qui vient s'ajouter à une très longue liste.

OlivierBost_245x300 L'Edito Politique Olivier Bost iTunes RSS
>
"La primaire des Républicains, c'est The Voice", juge Alba Ventura Crédit Image : Alba Ventura | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
L'invite´ de RTL - Alba Ventura
Alba Ventura Journaliste RTL

Nadine Morano à l'Élysée ? L'eurodéputée a confirmé lundi 24 août sur RTL qu'elle y pensait, "pas seulement en se maquillant". L'ancienne ministre de Nicolas Sarkozy chargée de l'Apprentissage et de la Formation professionnelle, a du toupet. C'est son côté Ségolène Royal. Elle a été députée deux fois, ministre, aujourd'hui députée européenne. Elle se dit que, ma foi, avec un CV bien moins important, d'autres occupent des postes au gouvernement. C'est donc le "pourquoi pas moi ?".

Elle a été à bonne école avec Nicolas Sarkozy, qui a appris à ses troupes qu'il fallait se servir plutôt que d'attendre que l'on vous propose une place. Nicolas Sarkozy dont elle était sans doute la première fan. Toujours au premier rang dans les meeting. Une groupie qui a déchanté au retour de son ancien mentor. Elle s'est retrouvée sur le banc de touche, abandonnée comme un vieux Kleenex. Ça laisse des traces, ça entretient des rancœurs, et ça provoque quelques motivations.

Il va assurément y avoir un trop plein de candidats à la primaire des Républicains. Mais vous connaissez le slogan : "100% des gagnants ont tenté leur chance". C'est simple, ils ont tous en tête le cas de Manuel Valls. Il obtient 5% à la primaire socialiste, et il devient premier ministre. Cela fait rêver !

En réalité, il ne s'agit pas de devenir président de la République coûte que coûte. À la primaire, chacun cherche à enregistrer un disque. La primaire, c'est The Voice. Il faut participer à la primaire pour, qui sait, avoir une place au gouvernement. Outre les Nicolas Sarkozy, Alain Juppé, François Fillon et Bruno Le Maire, Xavier Bertrand espère bien que les régionales lui serviront de tremplin. Nathalie Kosciusko-Morizet se prépare. Christian Estrosi s'y voit. François Baroin laisse planer le doute. Hervé Mariton nous fait le coup à chaque fois. Et Jean-François Copé sait que cela peut lui redonner un moyen d'exister.

À lire aussi
politique
Présidentielle 2022 : les maires LR à l'assaut de la primaire

En somme, cette primaire c'est le Loto.

Le carnet du jour

C'est toujours le casse-tête autour du remplacement de François Rebsamen au ministère du Travail. C'est Alain Vidalies qui tenait la corde jusqu'à présent. Mais le ministre des Transports s'est un peu emmêlé les pinceaux sur les critères de fouilles dans les gares SNCF. Certains se disent que c'est mal parti. 

Stéphane Le Foll, lui, n'est plus d'actualité. Difficile de changer d'affectation le ministre de l'Agriculture en pleine crise agricole.

Quant au frondeur Jean-Marc Germain, qui a l'avantage d'être soutenu par le patron de FO Jean-Claude Mailly, le hic c'est qu'il n'a pas voté le texte sur le travail le dimanche. C'est vrai que ce serait étrange pour un ministre du Travail.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
UMP Les Républicains Nadine Morano
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants