3 min de lecture Emmanuel Macron

La petite blague d'Emmanuel Macron sur Neymar à l'OM

REPLAY - Le président, en déplacement à Marseille jeudi, a sa petite idée pour mettre fin au conflit entre Neymar et Edinson Cavani au PSG.

BEGOT 245300 La Revue de Presse Amandine Begot
>
La petite blague d'Emmanuel Macron sur Neymar à l'OM Crédit Image : JEAN-PAUL PELISSIER / POOL / AFP | Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
BEGOT 245300
Amandine Begot

Il est question ce matin d'un "document". L'histoire d'abord de Youssef al-Bahtini que nous raconte la Tribune de Genève. Ce jeune garçon n'a que 12 ans et pourtant c'est peut-être le meilleur contorsionniste du monde. Youssef est en effet capable de mettre son corps dans des postures invraisemblables. Sa spécialité, c'est le rouleau, une galipette améliorée. Plutôt que de rouler sur le dos comme vous le feriez, lui roule sur le ventre, les jambes complètement ramenées en arrière vers la tête. Encore plus incroyable, il répète cette figure sur 20 mètres, le tout en 14 secondes. C'est mieux, beaucoup mieux que l'actuel détenteur du record du monde de la discipline, un Britannique qui fait ça en 17 secondes.

Problème, Youssef n'arrive pas à faire valider sa performance par le livre Guinness des records. Pourquoi ? Parce qu'il est palestinien. Pas de bureau du Guinness là où il vit. Il faut aller en Jordanie. Or pour l'instant, Youssef n'a pas de permis de voyager. La bande de Gaza où il habite est en effet soumise à un blocus israélien depuis une décennie, alors que l'Égypte maintient son point de passage avec ce territoire palestinien fermé en quasi-permanence. Youssef compte aujourd'hui sur la médiatisation de son histoire pour lui permettre de décrocher ces fameux documents et de réaliser ainsi son rêve.

La réunion secrète des syndicats

Dans Libération, c'est un document gênant qui a retenu l'attention. Gênant pour certains syndicats. Le quotidien nous apprend en effet ce matin que les cinq confédérations se sont réunies fin juin, dans le plus grand secret, pour se concerter sur la réforme du Code du travail. Le rendez-vous a eu lieu au siège de la CFDT, cinq jours avant le début des rencontres avec Muriel Pénicaud. Tous les leaders syndicaux étaient présents, y compris celui de la CGT Philippe Martinez qui s'y serait rendu incognito, raconte Libé. À cinq, ils ont listé les points à préserver dans la reforme, les lignes rouges à ne pas franchir. "Les lignes rouges", c'est d'ailleurs le titre de ce document qui a été remis à l'Élysée et à Matignon.

À lire aussi
Emmanuel Macron au Salon de l'agriculture le 24 février 2018 salon de l'agriculture
Les actualités du 18h - Salon de l'agriculture : quel dispositif de sécurité pour Macron ?

Les syndicats s'étaient par exemple mis d'accord pour exiger qu'il n'y ait pas de négociation en dehors de syndicats représentatifs. Clairement la ligne rouge a été franchie. Les ordonnances qui seront signées tout à l'heure prévoient même tout l'inverse. Pourtant, pas ou peu d'opposition du côté de la CFDT, de FO et de la CFTC. "Alors que s'est-il passé ?", se demande Libération. Les confédérations s'étaient-elles mis d'accord sur l'attitude à adopter en cas de violation des lignes rouges ? Y a-t-il eu trahison, arrangement ? "Ce qui est sûr, conclut Luc Peillon, c'est que les lignes rouges ne sont plus ce qu'elles étaient." Libération plutôt sévère ce matin après la mobilisation d'hier. "Une mobilisation laborieuse", dit le quotidien, presque d'accord une fois n'est pas coutume avec Le Figaro, qui juge que la journée d'hier est "un échec".

À partir de certains montants, les gens deviennent fous

Liliane Bettencourt
Partager la citation

Le Figaro, qui comme bon nombre de vos journaux, revient bien sur ce matin sur la disparition de Liliane Bettencourt. On apprend que c'est à la fin des années 80 que l'héritière de L'Oréal avait fait la rencontre de François-Marie Banier lors d'une interview accordée à la revue Égoïste. Le photographe avait été chargé d'illustrer le portrait. Interview quasi prémonitoire. Voilà ce que déclarait Liliane Bettencourt à l'époque : "À partir de certains montants, les gens deviennent fous." Des mots qui ont une résonance toute particulière quand on connait la suite.

Neymar présente ses excuses

L'Équipe, de son côté, ne nous parle pas ce matin de celle qui était la femme la plus riche du monde, mais du joueur le plus cher du monde. Neymar bien sûr. Le quotidien sportif raconte que le joueur a présenté ses excuses au reste de l'équipe après l'incident avec Cavani. C'était mercredi. Neymar a pris la parole devant ses partenaires. "C'est Thiago Silva, raconte L'Équipe, qui a traduit ses propos au reste de l'effectif. La star parisienne s'est excusée pour son attitude dans le vestiaire après la rencontre dimanche contre Lyon", confirmant au passage que "ça avait vraiment chauffé entre lui et Cavani". Il a justifié son dérapage par sa soif de vaincre. Démarche appréciée visiblement. "Le chapitre est clos", dit L'Équipe avant d'ajouter : "Pas sûr que Zlatan Ibrahimovic en son temps en aurait fait autant."

Cet épisode a en tout cas visiblement été suivi de très près par Emmanuel Macron, grand fan de l'OM. Lors de son déplacement hier à Marseille, le président a proposé une solution au club parisien, qui pourrait faire les affaires de l'OM, pas vraiment au top depuis le début de cette saison : échanger Neymar avec un joueur marseillais. Petite blague rapportée par un journaliste de l'AFP et relayée notamment par le site de 20 minutes. Le chef de l'État n'a pas précisé qui il aurait envoyé à Paris.

L'équipe de l'émission vous recommande
Lire la suite
Emmanuel Macron Neymar OM
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7790190538
La petite blague d'Emmanuel Macron sur Neymar à l'OM
La petite blague d'Emmanuel Macron sur Neymar à l'OM
REPLAY - Le président, en déplacement à Marseille jeudi, a sa petite idée pour mettre fin au conflit entre Neymar et Edinson Cavani au PSG.
https://www.rtl.fr/actu/politique/la-petite-blague-d-emmanuel-macron-sur-neymar-a-l-om-7790190538
2017-09-22 09:54:45
https://cdn-media.rtl.fr/cache/WpqQAS8xJcDiZHVIwM1QWQ/330v220-2/online/image/2017/0921/7790187032_emmanuel-macron-en-deplacement-a-marseille-pour-visiter-le-site-olympique-de-voile-pour-paris-2024.jpg