2 min de lecture Famille

"La garde alternée est une fausse bonne idée", assure Dominique Bertinotti

INVITÉE RTL - La ministre déléguée à la Famille critique l'amendement adopté par le Sénat et favorisant la résidence alternée pour les enfants de parents séparés.

Dominique Bertinotti au micro de Marc-Olivier Fogiel
Dominique Bertinotti au micro de Marc-Olivier Fogiel Crédit : RTL
micro générique
La rédaction numérique de RTL

Dans la nuit de mardi à mercredi, lors de l'examen de la loi sur l'égalité homme-femme, le Sénat a adopté un amendement qui favorise la résidence alternée pour les enfants de parents séparés. Présenté par le groupe des radicaux de gauche, ce texte ne rend pas obligatoire la résidence alternée mais prioritaire au cas où l'un des deux parents la demande.

trouver le meilleur des systèmes entre père et mère pour respecter le droit de chacun et le droit des enfants

Dominique Bertinotti
Partager la citation

Le gouvernement, et en particulier la ministre déléguée à la Famille, Dominique Bertinotti, ne soutient pas cet amendement. "La garde alternée est une fausse bonne idée", juge la ministre. "On peut prendre le cas de la Belgique, qui a institué le principe de la garde alternée. On s'aperçoit qu'il n'y a pas plus de résidence en garde alternée que dans notre pays", dit-elle.

La ministre veut une médiation obligatoire

"La vraie solution passe par l'instauration d'une médiation – que je souhaite obligatoire – avant le passage chez le juge", avance Dominique Bertinotti, prenant l'exemple du Québec où cette médiation est un préalable. "Une solution est trouvée dans plus de 80% des cas", détaille la ministre déléguée à la Famille.
Selon elle, avec la médiation "il y aurait un véritable souci d'entendre les parties". "Il ne faut pas oublier que ce sont les enfants qui sont au milieu et qu'il faut essayer de trouver le meilleur des systèmes entre père et mère pour respecter le droit de chacun et le droit des enfants. Ça ne passe pas obligatoirement par la garde alternée", argumente-t-elle.  

Si elle ne soutient pas cet amendement, elle refuse cependant de le qualifier de "masculiniste" comme certaines associations. "Il y a des revendications qui sont tout à fait légitimes de la part des pères, déclare Dominique Bertinotti. Mais "je ne supporte pas que des pères disent que la justice est faite par des femmes, pour des femmes", prévient-elle toutefois, concluant qu'il "ne faut pas se tromper de bonne solution : la médiation".

>
Bertinotti : "La garde alternée est une fausse bonne idée" Crédit Image : RTL | Crédit Média : RTL | Date :
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Famille Divorce Garde des enfants
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants