1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. "La constance en politique, c'est un cimetière marin des espérances", déplore Nicolas Domenach
1 min de lecture

"La constance en politique, c'est un cimetière marin des espérances", déplore Nicolas Domenach

REPLAY / BILLET- Le journaliste apporte un soutien vibrant à tous ceux qui réclament de la cohérence dans le débat public.

Nicolas Domenach
Nicolas Domenach
Crédit : Maxime Villalonga
"La constance en politique, c'est un cimetière marin des espérances", déplore Nicolas Domenach
00:03:13
"La constance en politique, c'est un cimetière marin des espérances", déplore Nicolas Domenach
00:03:24
Nicolas Domenach & Loïc Farge

"Il faut encourager les bonnes volontés, tous ceux qui exigent que les politiques respectent enfin leurs engagements, afin que les électeurs ne finissent pas à chaque fois tels ces cocus à qui on demande de payer la chambre", plaide Nicolas Domenach. "Il faut donc soutenir notre capitaine Flam, alias Brice Hortefeux, si soudainement vertueux qu’il reproche à François Hollande non seulement les promesses qu’il n’a pas tenues, mais celles qu’il ne va pas tenir, puisque l’actuel Président s’était en effet engagé à subir ces primaires", poursuit le journaliste. Il ajoute : "Il semble l’avoir oublié, s’indigne à l’avance notre fidèle sarkozyste, qui lui reproche publiquement de ne pas avoir encore tenu cet engagement après tant d’autres. Mais il ne va pas jusqu'au bout, ce canaillou !"

"Le souci de vérité nous pousse à rappeler qu'Hortefeux faisait partie de ces fidèles que le président Sarkozy avait à sa royale époque rameuté à l’Elysée pour qu’ils discréditent sur les médias la primaire socialiste", analyse Nicolas Domenach. "Tous, à part François Filon, ont ensuite claironné leur mépris de cette épreuve primaire, contraire à l’esprit des institutions, preuve d’un Parti socialiste à la dérive, sans cap et sans chef. C’était même une menace pour la démocratie !", continue-t-il. "Or désormais les mêmes nous chantent une toute autre chanson à la gloire cette fois des primaires de la droite, et sans jamais avoir fait d’autocritique", constate-t-il.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire