1 min de lecture Valérie Trierweiler

L'expression "Sans-dents" laisse un goût amer à Valérie Trierweiler

REVUE DE TWEETS - Avant même la sortie du livre polémique de l'ancienne première dame Valérie Trierweiler, les premières phrases chocs paraissent. La journaliste de Paris-Match décrit un François Hollande qui n'aimerait pas les pauvres. Ce dernier les surnommerait les "sans-dents". Les réseaux sociaux réagissent.

Valérie Trierweiler, le 27 janvier 2014, en voyage en Inde.
Valérie Trierweiler, le 27 janvier 2014, en voyage en Inde.
Charlotte Haas
Charlotte Haas
Journaliste RTL

Dans son livre à paraître jeudi, Merci pour ce moment, Valérie Trierweiler écorche François Hollande, rapporte le journal Le Monde. L'ancienne première dame écrit : "Il s'est présenté comme l'homme qui n'aime pas les riches. En réalité, le président n'aime pas les pauvres. Lui, l'homme de gauche, dit en privé : 'les sans-dents', très fier de son trait d'humour".

La journaliste de Paris-Match issue d'une famille modeste n'aurait que très peu goûté l'humour de son compagnon de l'époque. Valérie Trierweiler a grandi dans une ZUP (zone à urbaniser en priorité) non loin d'Angers avec cinq frères et sœurs. Son père, invalide, ne touchait que 790 par mois et sa mère était caissière d'une patinoire. 

François Hollande, raconte-t-elle, en plaisantait gentiment avec elle, l'affublant du surnom de "Cosette", jusqu'à la "gifle" d'une remarque au cours d'un repas de Noël dans sa famille angevine : "Elle n'est quand même pas jojo la famille Massonneau", son nom de jeune-fille. 

Très vite, les réseaux sociaux se sont emparés de la "gifle" du Président et le mot-dièse #sansdents s'est multiplié sur Twitter, les détournements photographiques aussi.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Valérie Trierweiler François Hollande Twitter
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants