1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. 80 km/h sur la route : l'expérimentation "est ridicule", tonne un sénateur sur RTL
1 min de lecture

80 km/h sur la route : l'expérimentation "est ridicule", tonne un sénateur sur RTL

INVITÉ RTL - Michel Raison, sénateur de Haute-Saône, a écrit une lettre ouverte signée par 50 autres membres du Sénat à Édouard Philippe afin d'obtenir les résultats détaillés des tronçons testés à 80 km/h.

Un panneau de limitation de vitesse à 80 km/h à Hyet, dans la Haute-Saône.
Un panneau de limitation de vitesse à 80 km/h à Hyet, dans la Haute-Saône.
Crédit : SEBASTIEN BOZON / AFP
L'expérimentation à 80 km/h "est ridicule", tonne un sénateur
05:59

"Le gouvernement ne nous a pas respectés", regrette Michel Raison, sénateur de Haute-Saône. Avec cinquante sénateurs, il avait réclamé la publication des résultats des expérimentations de limitation de vitesse à 80 km/h menée entre 2015 et 2017. Édouard Philippe lui a répondu, arguant que de 67, le nombre d'accidents était passé à 27.

Un argumentaire qui est loin de convaincre le meneur de la fronde. "Il n'oublie pas de préciser que l'étude n'est pas utilisable. C'est ça qu'il faut retenir aussi. Une étude sur l'accidentologie doit porter sur cinq ans." La mesure ne serait donc pas basée sur des données vérifiées.

Michel Raison n'en démord pas : il souhaite une réelle expérimentation respectant les cinq ans, excluant les tronçons à travaux et ayant plus que 80 kilomètres. "Sur nos 400.000 kilomètres de route c'est ridicule", balaie le sénateur. 

Faire respecter la vitesse, pas la baisser

Problème pour Michel Raison, le courrier du Premier ministre pointe des excès de vitesse. Une contradiction alors que de vouloir baisser la limitation. "S'il y a un excès, il faudrait au moins faire respecter la limitation."

À lire aussi

La Haute-Saône possédait 14 des 80 kilomètres de test. Pourtant, le sénateur n'en connaît pas les résultats. "D'autant plus qu'il y avait des zones de travaux dessus, alors on ne roulait pas très vite !", tonne l'élu. Pour lui limiter la vitesse n'est pas une solution miracle. "Même si ça a été amélioré il y a peut-être un problème de formation du conducteur."

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/