1 min de lecture Présidentielle 2017

L'Algérie prive de visa des journalistes français, Manuel Valls prend position

Manuel Valls a exprimé sur Twitter ses "profonds regrets" après le refus d'Alger d'accorder des visas par mesure de rétorsion à des journalistes du "Monde" et de Canal+.

micro générique RTL Soir Week End Philippe Robuchon iTunes RSS
>
L'Algérie prive de visa des journalistes français, Manuel Valls prend position Crédit Image : SIPA / Thibault Camus | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

La visite de Manuel Valls en Algérie se fait sur fond de polémique. Alger a refusé d'accorder des visas par mesure de rétorsion à des journalistes du Monde et de Canal +. En ligne de mire ? Leur traitement de l'affaire des "Panama papers" pour la première rédaction, et le traitement de la santé du président algérien Abdelaziz Bouteflika pour la seconde.

Sur Twitter, le Premier ministre a tenu a exprimé ses "profonds regrets" face à cette situation rarissime. "Je serai à Alger pour notre coopération mais je reviendrai sur ce point dans l'amitié et la franchise", a-t-il notamment écrit sur le réseau social avant une visite officielle de trois jours boycottée par plusieurs médias.
Le quotidien Le Monde a publié le 5 avril en Une une photo du président Abdelaziz Bouteflika parmi les dirigeants mis en cause, avant de se raviser en précisant que le nom du chef de l'État algérien "n'apparaît pas dans les Panama Papers". Manuel Valls avait téléphoné en milieu de semaine à son homologue algérien Abdelmalek Sellal pour tenter d'obtenir la levée de la sanction, mais sans succès, a relaté Matignon.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Présidentielle 2017 Manuel Valls Abdelaziz Bouteflika
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants