1 min de lecture Gouvernement

Kader Arif a présenté sa démission à François Hollande qui l'a acceptée

Le secrétaire d'État aux Anciens combattants Kader Arif a présenté sa démission à François Hollande. Il sera remplacé par Jean-Marc Todeschini.

Soupçonné de favoritisme dans une affaire d'attribution de marchés publics, Kader Arif a démissionné du gouvernement (archives)
Soupçonné de favoritisme dans une affaire d'attribution de marchés publics, Kader Arif a démissionné du gouvernement (archives)
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Cité dans une enquête pour favoritisme, le secrétaire d'État aux Anciens combattants Kader Arif a présenté sa démission à François Hollande ce vendredi 21 novembre. Le président l'a acceptée et a nommé le sénateur socialiste de la Moselle Jean-Marc Todeschini pour le remplacer. 

Kader  Arif "a présenté sa démission afin d'apporter toutes les précisions visant à l'établissement de la vérité dans le cadre de l'enquête préliminaire", a précisé l'Élysée dans un communiqué. Ouverte à Toulouse en septembre, l'enquête a pour but de vérifier si deux sociétés successives d'organisation de spectacles, dirigées notamment par son frère puis par ses neveux, ont pu bénéficier de favoritisme pour remporter deux marchés pluriannuels d'un montant de plusieurs millions d'euros avec la Région Midi-Pyrénées.

Démission par "respect pour la fonction ministérielle"

"Mon nom est cité dans le cadre d'une enquête préliminaire menée par le Parquet national financier.Par respect pour la fonction ministérielle, par respect pour la politique mémorielle que j'ai conduite et pour le monde combattant que j'ai servi avec fierté et conviction, je fais le choix, en responsabilité, de quitter le poste que j'ai eu l'honneur d'occuper pendant deux ans et demi", déclare Kader Arif dans un communiqué envoyé à l'AFP

"Cette décision est aussi l'expression de ma loyauté totale au Président de la République et au Premier ministre", écrit-il.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Gouvernement Kader Arif François Hollande
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants