1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. JO Rio 2016 : la France doit se fixer "le top 5 mondial", ambitionne Thierry Braillard
2 min de lecture

JO Rio 2016 : la France doit se fixer "le top 5 mondial", ambitionne Thierry Braillard

INVITÉ RTL - Le secrétaire d'État aux Sports compte notamment sur Teddy Riner, le porte-drapeau de la délégation française à Rio.

Thierry Braillard, secrétaire d'état aux sports
Thierry Braillard, secrétaire d'état aux sports
JO Rio 2016 : la France doit fixer "le top 5 mondial", ambitionne Thierry Braillard
09:22
Jérôme Florin & Ludovic Galtier

Les athlètes s'arrachent à l'entraînement depuis des mois pour ce moment. Les Jeux olympiques de Rio débutent ce vendredi 5 août à Rio, au Brésil. C'est la première fois que l'Amérique du Sud accueille la compétition internationale. Au micro de RTL, Thierry Braillard, secrétaire d'État aux Sports, est ambitieux quant aux chances de médailles françaises. "On peut se fixer comme objectif d'être dans le top 5 mondial, c'est-à-dire obtenir 15 médailles d'or, une quarantaine de médailles en tout. Nous avions eu 11 médailles (d'or, ndlr) à Londres (35 médailles au total, ndlr), nous avons terminé à la 7e place. Je crois que 15 médailles d'or, c'est tout à fait possible."

Thierry Braillard compte notamment sur "les handballeurs, les volleyeurs, le water-polo et le rugby à 7 (la France concourt dans les compétitions masculines et féminines, ndlr)". En sport individuel, l'ancien député du Rhône mise sur Teddy Riner, "qui veut obtenir un deuxième titre olympique", Renaud Lavillenie, (perche), Florent Manaudou (natation), Charline Picon, Marie Riou et Billy Besson (voile). La délégation fait 395 personnes, c'est un record."

Je me suis rendu compte que de nombreux sportifs vivaient avec des revenus oscillant entre 500 et 800 euros

Thierry Braillard, secrétaire d'État aux Sports

Un record que Thierry Braillard explique par "la pacte de performance : ce sont les entreprises qui ont décidé d'apporter un soutien financier à l'athlète pendant sa carrière et de lui faire une proposition d'intégration dans la société après sa carrière. Je me suis rendu compte que de nombreux sportifs qui allaient nous représenter à Rio cet été vivaient avec des revenus mensuels oscillant entre 500 et 800 euros. Un sportif qui se blessait gravement n'était même pas pris en charge par la législation des accidents du travail et des maladies professionnelles", s'étonne Thierry Braillard qui assure que "l'État poursuivait le soutien financier à l'Insep. Le financement du sport de haut niveau a été intégralement maintenu."

Dopage d'État en Russie : "Je pense que le CIO a bien fait"

Hors du terrain, le Comité international olympique a décidé de ne pas exclure la Russie après les révélations concernant la mise en place d'un dopage d'État. Thierry Braillard "ne regrette pas" ce choix. "J'ai essayé de comprendre. (La décision) interpelle. Est-ce que parce qu'on sait qu'un pays a été pris en flagrant délit de dopage, tous les sportifs de ce pays doivent être interdits de Jeux olympiques ? Je pense que le CIO a bien fait." "Pour l'instant, 271 sportifs russes ont été admis", a précisé le Comité olympique le 4 août.

JO 2024 à Paris : "Nous avons une excellente candidature"

À lire aussi

Les Jeux olympiques de Rio sont l'occasion pour la France de défendre sa candidature pour l'organisation de l'événement sportif à Paris en 2024. La ville lumière est en compétition avec Rome, Budapest et Los Angeles. Le verdict sera annoncé le 13 septembre 2017. "Nous avons une excellente candidature", se persuade Thierry Braillard. "Je crois que le président du CIO tient des propos positifs à Los Angeles comme il en tient aux autres candidatures. Paris a misé sur les nouvelles technologies. Nous ne sommes pas la Silicon Valley mais nous avons des atouts importants en France et notamment à Paris."

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/