2 min de lecture Vidéo

JO, Expo universelle : "François Hollande veut enjamber le quinquennat", analyse Alba Ventura

REPLAY / ÉDITO - Entre la candidature pour les Jeux Olympiques et celle pour l'Exposition universelle, François Hollande se bat pour que la France organise de grands événements. Il le fait aussi par stratégie politique.

OlivierBost_245x300 L'Edito Politique Olivier Bost iTunes RSS
>
JO, Expo universelle : "François Hollande veut enjamber le quinquennat", analyse Alba Ventura Crédit Image : Elodie Grégoire | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
L'invite´ de RTL - Alba Ventura
Alba Ventura Journaliste RTL

Mardi 23 juin, François Hollande a soutenu la candidature de Paris dans la course aux Jeux Olympiques. La veille, le chef de l'État défendait le choix de la France à l'Exposition universelle. Comment expliquer cette frénésie de candidatures ? Parce qu'au moment où la France déprime, il faut avoir la "positive attitude". Vous vous souvenez de ce slogan porté par Jean-Pierre Raffarin ?

Jeux Olympiques, Exposition universelle : tout ça c'est la France à l'honneur, c'est la ferveur nationale, c'est du prestige. Ensuite, Paris court depuis des années après ces grands événements. On est très fort pour organiser des conférences et des sommets. Mais il n'y a pas eu d'Exposition universelle depuis 1900. Il n'y a pas eu de JO d'été chez nous depuis 1924.

Hollande rêve de convoquer le drapeau tricolore

François Hollande rêve de convoquer le drapeau tricolore, comme l'avait fait Jacques Chirac lors de la Coupe du monde de football en 1998. Il rêve de pouvoir montrer au monde ce qu'elle a de meilleur.

Cela va sans doute coûter très cher. On parle d'environ 10 milliards d'euros pour les deux manifestations. Mais le président de la République ne raisonne pas en termes financiers. Enfin, pas tout de suite. Il raisonne en termes de retombées politiques.
Évidemment ce n'est pas sur ces événements que les Français l'attendent. Mais il se dit qu'au fond, il n'y a pas de mal à se faire du bien, qu'il n'y a pas de mal à imaginer l'idée de laisser une trace et d'inscrire son nom sur un moment de fête, un moment populaire. 

Pour François Hollande, c'est entrée - plat - dessert, et pour la douloureuse voyez avec les suivants !

Alba Ventura
Partager la citation
À lire aussi
gouvernement
"Les armées avaient été éreintées" sous Sarkozy et Hollande, selon le général Lecointre

Il se dit que dans cette affaire, ça pourrait bien être "gagnant-gagnant". D'abord parce qu'il aura été celui qui aura porté ces deux candidatures. Imaginons que nous gagnions, il sera alors celui qui encaisse la victoire. Mais l'addition, compte tenu que ces deux événements auront lieu en 2024 et en 2025, elle sera pour les autres. La gloire immédiate pour lui, les tracasseries pour les autres !

Pour François Hollande, c'est entrée - plat - dessert, et pour la douloureuse voyez avec les suivants ! Le risque évidemment, c'est que l'une des candidatures empêche l'autre, et qu'au final on perde sur tous les tableaux. Mais on connait l'optimisme forcené du chef de l'État. Pour l'instant, il pense que cela peut être jackpot à tous les coups. 

Se projeter au-delà de 2017

Cela a encore un autre avantage. Cela fait partie des projets qui permettent de chevaucher l'actuel mandat. Ça, c'est l'obsession du Président et de ses proches : se projeter au-delà de 2017, lancer des projets pour l'après-présidentielle, plutôt que de penser que 2017 c'est la fin de tout.

C'est pour cela que François Hollande donne des rendez-vous pour l'avenir : les Jeux Olympiques, l'Exposition universelle, mais aussi la grande conférence sur le climat de décembre prochain. C'est pareil pour l'impôt à la source (prévu pour 2018), ou encore pour le compte personnel d'activité (programmé à partir 2017).
François Hollande est dans la stratégie aujourd'hui de celui qui veut enjamber le quinquennat. Il fait comme si il allait être réélu. C'est toute sa démonstration : "Réélisez-moi, il faut que je finisse ce que j'ai commencé". Sauf que pour le moment, les Français n'ont pas tellement envie de le voir sauter les haies.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Vidéo Jeux Olympiques JO 2024
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants