2 min de lecture Affaire Cahuzac

Jérôme Cahuzac : une confession télévisée qui ne lève pas tous les doutes

Les regrets de Jérôme Cahuzac sur BFMTV mardi 16 avril n'ont pas totalement refermé la porte aux rumeurs sur une supposée connaissance de son compte suisse dès décembre par l'exécutif.

Jérôme Cahuzac.
Jérôme Cahuzac. Crédit : AFP / Patrick Kovarik
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL
et Jérôme Florin

Il aura fallu attendre quinze jours pour voir le visage de Jérôme Cahuzac à la télévision. Dans un psy-show d'une demi-heure sur BFMTV, l'ancien ministre du Budget a annoncé mardi 16 avril qu'il renonçait à son mandat de député, insistant sur une "faute morale" rendant improbable son retour en politique.

Hollande savait-il ? Joker...

Dans son mea culpa, il a évoqué à plusieurs reprises sa "part d'ombre", qu'il a tenté de "repousser" tout au long de sa carrière. "J'ai commis une folle bêtise, une folle erreur !" a-t-il martelé.

Alors que la droite ne cesse de s'interroger sur ce que savait l'exécutif à propos de son compte en Suisse lors de sa révélation par Mediapart en décembre 2012, il a eu une phrase ambiguë, déclarant "ignorer" le "degré de connaissance" qu'en avait le chef de l'Etat, tout en répétant lui avoir "menti". Une réponse en forme de cadeau empoisonné pour le Président de la République, qui disait tout ignorer de la fraude fiscale de son ministre.

Pour Copé, "des zones d'ombre restent entières"

À lire aussi
Jérôme Cahuzac, le 15 mai 2018 Jérôme Cahuzac
"Jérôme Cahuzac a les mêmes droits que les autres condamnés", estime Alba Ventura

Réaction immédiate de Jean-François Copé : "Lorsque Jérôme Cahuzac dit qu'il ignore lui-même le degré de connaissance par François Hollande de sa situation, ça en dit long sur l'incertitude".

Le patron de l'UMP dit "attendre que François Hollande, Jean-Marc Ayrault, Pierre Moscovici, Manuel Valls, Christiane Taubira, répondent aux questions que nous sommes en droit de poser, dès lors qu'un tel mensonge a été commis devant la représentation nationale et les Français", ajoutant : "or, aujourd'hui, des zones d'ombre restent entières".

Concernant ses indemnités de ministre, sur lesquelles Jean-Marc Ayrault lui a demandé de tirer un trait, Jérôme Cahuzac s'est montré là aussi évasif. Il a simplement indiqué que son avocat s'était saisi de ce dossier.

Cahuzac réserve ses explications aux juges

Alors qu'on lui demandait s'il avait placé 600.000 ou 15 millions d'euros en Suisse, l'ex-ministre du Budget a répondu : "600.000 oui, le reste non." D'où venait l'argent ? De son "travail" : des laboratoires pharmaceutiques qu'il conseillait.

L'ex-ministre ne rentre pas dans le détail de ses activités, balayant d'un revers de main l'hypothèse d'un financement politique. Avait-il un compte à Singapour ? Mystère...

Ses explications, Jérôme Cahuzac les réserve "aux juges". Le confessionnal médiatique n'aura pas levé toutes les interrogations.

>
Des questions restent en suspens après le psy-show de Jérôme Cahuzac Crédit Image : Nicolas Gouhier / RTL | Crédit Média : Jérôme Florin | Durée : | Date :
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Affaire Cahuzac Info Justice
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7760489493
Jérôme Cahuzac : une confession télévisée qui ne lève pas tous les doutes
Jérôme Cahuzac : une confession télévisée qui ne lève pas tous les doutes
Les regrets de Jérôme Cahuzac sur BFMTV mardi 16 avril n'ont pas totalement refermé la porte aux rumeurs sur une supposée connaissance de son compte suisse dès décembre par l'exécutif.
https://www.rtl.fr/actu/politique/jerome-cahuzac-une-confession-televisee-qui-ne-leve-pas-tous-les-doutes-7760489493
2013-04-17 07:06:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/jXtC0pEd1tbrNoVs5xfbyQ/330v220-2/online/image/2013/0417/7760490010_apres-avoir-tergiverse-jerome-cahuzac-a-fait-savoir-qu-il-ne-reviendra-pas-a-l-assemblee-nationale.jpg