3 min de lecture Affaire Cahuzac

Jérôme Cahuzac : Ayrault parle d'une interview confession "pathétique"

Au lendemain de la confession télévisée de Jérôme Cahuzac, plusieurs politiques ont critiqué à l'instar du Premier ministre les déclarations de l'ancien ministre du Budget.

Jean-Marc Ayrault ne digère pas le "mensonge" de Jérôme Cahuzac
Jean-Marc Ayrault ne digère pas le "mensonge" de Jérôme Cahuzac Crédit : AFP / Archives, Marion Bérard
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL

A première vue, l'opération vérité de Jérôme Cahuzac n'a pas vraiment convaincu. Et son initiative de donner une interview confession ne parvient pas à effacer sa faute et ses mensonges. Que ce soit dans son camp comme dans l'opposition.

Ayrault : Ma "part d'ombre", c'est "mon combi Volkswagen"

Le Premier ministre a du mal à digérer "mensonge" de l'ancien ministre du Budget. Invité de France Inter mercredi matin, Jean-Marc Ayrault a vu dans cet exercice une "espèce d'opération de com" qui l'a "choqué". Et d'avouer qu'il n'avait pas regardé jusqu'au bout l'intervention de Jérôme Cahuzac sur BFMTV. Pour lui, cela a "un côté pathétique" car c'est "quelqu'un qui a menti".

"Je me repasse en boucle les images où un ministre de la République, interrogé par un député de l'opposition, dit dans le lieu solennel de la représentation nationale : 'Je n'ai pas, je n'ai jamais eu de compte à l'étranger'", a encore fait valoir le chef du gouvernement. Avant de lâcher :

On n'est pas en Amérique, on est en France !

Jean-Marc Ayrault
Partager la citation

Reprenant les termes de Jérôme Cahuzac qui a évoqué mardi dans son mea culpa télévisé sa "part d'ombre", Jean-Marc Ayrault a confié en avoir une lui aussi.

Ma part d'ombre, je vous invite à la voir, c'est mon combi Volkswagen, on pourra faire un tour ensemble.

Jean-Marc Ayrault
Partager la citation
À lire aussi
Jérôme Cahuzac, le 15 mai 2018 Jérôme Cahuzac
"Jérôme Cahuzac a les mêmes droits que les autres condamnés", estime Alba Ventura

Comme on lui demandait son interprétation des propos de l'ex-ministre délégué au Budget, disant mardi sur BFMTV "ignorer" le "degré de connaissance" du Président Hollande dans cette affaire, le Premier ministre a répondu : "Je n'ai aucune interprétation à avoir parce que je peux vous dire que le président de la République n'avait pas d'information". Et de s'exclamer : "S'il avait eu des informations, vous imaginez un instant, comme moi-même j'en aurais eu, qu'il aurait été nommé ministre du Budget ? Évidemment qu'il ne l'aurait jamais été!", s'est exclamé le chef de gouvernement.

Filippetti : "Une peau de banane à Hollande"

Un commentaire qui a également interpellé Aurélie Filippetti. C'est une "phrase qui est évidemment une peau de banane", a-t-elle jugé sur France Info, évoquant une confession semblable à de la "téléréalité".

Cela montre bien qu'entre le président et l'ancien ministre du Budget il n'y a jamais eu de relation de confiance et, bien paradoxalement et sans doute contrairement à ce que voulait l'auteur, cette phrase finalement exonère le président de la République de toute forme de complicité passive dans cette affaire.

Aurélie Filippetti
Partager la citation

"Je me fiche de la sincérité de Jérôme Cahuzac", a ajouté Aurélie Filippetti. "Un homme qui a fait ce qu'il a fait, on n'a pas à se demander s'il était sincère ou pas. C'est une question qui n'a pas lieu d'être. Cette psychologisation de la vie politique, je la trouve néfaste, je la trouve délétère".

Rebsamen : "Halte aux flagellations publiques !"

Autre réaction cinglante dans le camp socialiste : celle de François Rebsamen, président du Parti socialiste au Sénat. "Il y a sûrement la vérité d'un homme, mais en même temps, je n'aime pas tellement ces flagellations publiques", a lâché le président du groupe PS au Sénat sur i-Télé.

Ça n'efface pas la faute (...) Il dit que François Hollande n'était pas au courant puisqu'il lui a menti trois fois.

François Rebsamen
Partager la citation

"Jérôme Cahuzac doit aller au bout de la démarche de vérité", a renchéri Bertrand Delanoë sur LCI. "On ne peut sortir d'une situation comme celle-là que par une vérité totale et rapide, sans tactique ni technique de communication. La transparence prend vraiment toute sa signification", a déclaré le maire de Paris.

Raffarin : "Comment les signaux ne sont pas arrivés au Président ?"

Invité de Jean-Michel Aphatie à 7h50 sur RTL, l'ancien Premier ministre UMP Jean-Pierre Raffarin a quant à lui estimé que ce "numéro de communication était inutile". Pour lui, il y a eu trop de communication dans ce dossier. Place à la justice". Une prière relayée sur Public Sénat par Jean-François Copé : "A elle (la justice, Ndlr) de faire la lumière sur cette affaire qui a beaucoup de zones d'ombre. Jérôme Cahuzac ne les a pas toutes levées", a expliqué le patron de l'UMP.

"Comment se fait-il que dans la République, à ce niveau-là, personne n'ait informé le président ?", s'est encore interrogé le vice-président du Sénat sur RTL, pour qui "l'exécutif doit nous dire où est le dysfonctionnement".

L'extrait de l'interview de Jean-Pierre Raffarin sur RTL

>
Jean-Pierre Raffarin mercredi sur RTL : "Comment se fait-il que dans la République, à ce niveau-là, personne n'ait informé le président ?" Crédit Image : Nicolas Gouhier / RTL | Crédit Média : Jean-Michel Aphatie | Durée : | Date :
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Affaire Cahuzac Info Justice
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7760495711
Jérôme Cahuzac : Ayrault parle d'une interview confession "pathétique"
Jérôme Cahuzac : Ayrault parle d'une interview confession "pathétique"
Au lendemain de la confession télévisée de Jérôme Cahuzac, plusieurs politiques ont critiqué à l'instar du Premier ministre les déclarations de l'ancien ministre du Budget.
https://www.rtl.fr/actu/politique/jerome-cahuzac-ayrault-parle-d-une-interview-confession-pathetique-7760495711
2013-04-17 10:29:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/tpHVPW8y_iozdo7FOn2SAg/330v220-2/online/image/2013/0417/7760497941_jean-marc-ayrault-ne-digere-pas-le-mensonge-de-jerome-cahuzac.jpg