1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Jean-Pierre Chevènement : "S'il y a des gens qui se considèrent comme Français de papiers, ils n'ont qu'à en tirer les conséquences"
1 min de lecture

Jean-Pierre Chevènement : "S'il y a des gens qui se considèrent comme Français de papiers, ils n'ont qu'à en tirer les conséquences"

REPLAY / INVITÉ RTL - L'ancien ministre et sénateur a réagi à la démission de Christiane Taubira et à la question de la déchéance de nationalité vendredi 29 janvier sur RTL.

Jean-Pierre Chevènement, le 24 août 2012
Jean-Pierre Chevènement, le 24 août 2012
Crédit : PIERRE ANDRIEU / AFP
Jean-Pierre Chevènement : "S'il y a des gens qui se considèrent comme Français de papiers, ils n'ont qu'à en tirer les conséquences"
00:05:53
Jean-Pierre Chevènement : "S'il y a des gens qui se considèrent comme Français de papiers, ils n'ont qu'à en tirer les conséquences"
00:05:55
James Abbott
James Abbott

L'ancien sénateur et maire de Belfort, Jean-Pierre Chevènement, a réagi vendredi 29 janvier à la démission de la ministre de la Justice, Christiane Taubira qui a quitté son poste cette semaine après le désaccord qu'elle avait avec le gouvernement concernant la déchéance de nationalité notamment.

Il a décrypté la fameuse phrase qu'il avait prononcée en 1983 : "Un ministre ça ferme sa gueule, si ça veut l'ouvrir ça démissionne". "Je l'ai dite car ça en valait la peine", raconte-t-il en rappelant le contexte de la lutte du franc face au mark allemand. Il estime en revanche que la démission de Christiane Taubira pour la question de la déchéance de nationalité ne vaut pas le coup, car cela ne concerne, selon lui "qu'une poignée de criminels".

S'il y a des gens qui se considèrent comme des Français de papiers ils n'ont qu'à en tirer les conséquences

Jean-Pierre Chevènement

"Franchement on ne va pas en faire un plat, dit-il. Il y a une mauvaise présentation, cela doit s'appliquer aux binationaux et aux autres. S'il y a des gens qui se considèrent comme des Français de papiers ils n'ont qu'à en tirer les conséquences."

Alors que Chritiane Taubira a balayé les rumeurs d'une candidature pour 2017, Jean-Pierre Chevènement estime que pour les personnes qui souhaitent se présenter aux élections présidentielles, l'ancien ministre rappelle qu'il faut une "vue d'ensemble, large, à long terme" concernant "tous les sujets". Il se demande si Christiane Taubira possède cette vision, en rappelant qu'il l'avait en 2002 lorsqu'il s'était présenté. Il avait obtenu 5,33% des voix lors du premier tour.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.