1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Jean-Marie Le Pen taxe le Crif de "racisme biologique"
1 min de lecture

Jean-Marie Le Pen taxe le Crif de "racisme biologique"

Le président Conseil représentatif des institutions juives avait fait part de ses réserves vis-à-vis du Front national lors du 31e dîner du Crif le 8 mars.

Jean-Marie Le Pen à Marseille le 5 septembre 2015.
Jean-Marie Le Pen à Marseille le 5 septembre 2015.
Crédit : Claude Paris/AP/SIPA
Geoffroy Lang
Geoffroy Lang

Jean-Marie Le Pen a beau être en froid avec sa fille, il n'en défend pas moins ses intérêts lorsqu'il s'agit de militer pour légitimer l'héritière de son parti sur la scène nationale. Dans un communiqué en date du 9 mars, le président d'honneur du Front national s'est indigné devant l'absence de Marine Le Pen lors du 31e dîner du Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif) la veille. En réponse aux déclarations du président du Crif, Roger Cuikierman, qui appelait au "rejet des héritières de Jean-Marie Le Pen", le patriarche du FN a fustigé "le racisme biologique" du Crif.

L'ancien président du Front national a recyclé l'une de ses tactiques préférées, en retournant contre eux les arguments de ses détracteurs : "Ma fille Marine Le Pen, au même titre que ma petite-fille Marion Maréchal Le Pen, seraient devenues infréquentables en qualité d'héritière de Jean-Marie Le Pen". En reprochant le président du Crif "d'attribuer les tares supposées des parents aux enfants", Jean-Marie Le Pen peut se permettre d'accuser Roger Cuikierman de représenter "une assez bonne définition de ce racisme biologique".

En fin tacticien, le "Menhir" sait qu'il joue sur du velours en accusant président du Crif après une première polémique l'an passé. Le 23 février 2015, Roger Cuikierman avait déjà taxé le Front national de compter des antisémites dans ces rangs. "Je crois que nous sommes tous conscients dans le monde juif que, derrière Marine Le Pen, qui est irréprochable personnellement, il y a tous les négationnistes, tous les vichystes, tous les pétainistes et donc pour nous, le Front national est un parti à éviter", avait-il déclaré lors du 30e dîner du Crif.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.