3 min de lecture Banques

Jean-Marie Le Pen : "J'ai ouvert un compte en Suisse pour les besoins d'un emprunt"

Invité de RTL mercredi midi, le fondateur du FN a confirmé les "pseudo-révélations" de Mediapart selon lesquelles il avait ouvert un compte en Suisse en 1981. Il s'agissait d'un "emprunt", explique-t-il, car il "avait du mal à trouver des crédits dans les banques françaises".

Pour le fondateur du FN, les "révélations" de Mediapart  ne sont que "la resucée" de précédents articles de presse
Pour le fondateur du FN, les "révélations" de Mediapart ne sont que "la resucée" de précédents articles de presse Crédit : AFP / Archives
245-PARIZOT
Vincent Parizot et Elizabeth Martichoux

Une nouvelle prise pour Mediapart ? Le site Internet d'informations a évoqué mercredi l'ouverture par Jean-Marie Le Pen d'un compte en Suisse, à l'UBS en 1981. Invité de "RTL Midi" à la mi-journée, le fondateur du Front National a confirmé l'information. "Tout cela est vieux comme mes robes, si j'ose dire", a-t-il ironisé, "car cette affaire a été sortie à ses dépens d'ailleurs par L'Evenement du jeudi en 1992".

Jean-Marie Le Pen : "J'ai encore du mal à trouver des crédits en France"

Jean-Marie Le Pen a expliqué qu'il avait ouvert ce compte pour les besoins d'un "emprunt" pour sa société de disques, la Serp. "Cet emprunt a transité de la Suisse vers la France à travers l'administration française, et il est entré à nouveau en remboursement par cette même administration".

Pourquoi ne pas avoir fait appel à une banque française pour les besoins de ce prêt ? Réponse du "Menhir" : "Je faisais l'objet à l'époque - mais encore aujourd'hui - d'une certaine diabolisation. J'avais donc du mal à trouver des crédits dans les établissements français !" Et de préciser que le compte a été fermé à l'issue des remboursements.

"C'est le problème de monsieur Mouchard !", se défend Jean-Marie Le Pen

Mediapart a aussi révélé aussi qu'un proche de Jean-Marie Le Pen, Jean-Pierre Mouchard, trésorier de son micro-parti Cotelec jusqu'en 1997, avait utilisé les services d'une société offshore de Gibraltar pour ses investissements. "Révélé ? Non ! Affirmé par ce journal trotskiste de dénonciation publique", a corrigé Jean-Marie Le Pen sur RTL. Et de balayer d'un revers de main : "Monsieur Mouchard, grand éditeur, est aussi un grand garçon qui est tout à fait capable de s'expliquer !"

Clemenceau avait fait les Brigades du Tigre, Hollande fait la Brigade des minets

Jean-Marie Le Pen
Partager la citation
À lire aussi
Mettre de l'argent de côté (illustration) économie
Les Français placent de moins en moins leur économies

Alors François Hollande(*) - Jean-Marie le Pen, même combat ? "Je pense que vous plaisantez !", fulmine l'ex-leader du FN. "Je ne suis ni ministre, ni socialiste ! Je n'ai rien à voir avec monsieur Hollande !", lâche-t-il. A propos de l'annonce faite en fin de matinée par le chef de l'Etat de la création d'un office central de lutte contre la fraude et la corruption, il a ce bon mot au micro de Vincent Parizot et Elizabeth Martichoux : "Clemenceau avait fait les Brigades du Tigre, Hollande fait la Brigade des minets".

"Au Parlement européen, nous déclarons tous les ans notre patrimoine (...) Je crois que ce qui est important, c'est de publier en début et fin de carrière politique, pour savoir si les gens se sont enrichis exagérément à travers leur mandat politique", a plaidé Jean-Marie Le Pen.

Ecoutez l'interview de Jean-Marie Le Pen dans "RTL Midi"

>
Jean-Marie Le Pen était l'invité de "RTL Midi" mercredi Crédit Média : Elizabeth Martichoux et Vincent Parizot | Durée : | Date :

"La semaine dernière, Le Monde avait révélé que l'ancien avocat qui avait ouvert le compte en Suisse de l'ex-ministre du Budget Jérôme Cahuzac, en 1992, était un proche de Marine Le Pen, Philippe Péninque. La présidente du FN avait rétorqué qu'"ouvrir un compte dans une banque étrangère, ce n'est pas un délit" et que "le délit c'est de ne pas déclarer les fonds". "Que cet avocat soit par ailleurs l'un de mes amis c'est parfaitement banal", avait-elle ajouté.

(*)Le trésorier de la campagne de François Hollande en 2012, Jean-Jacques Augier, a dû reconnaître la semaine dernière avoir des participations dans des sociétés aux îles Caïmans, un paradis fiscal.

Lire la suite
Banques Front national Jean-Marie Le Pen
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7760252703
Jean-Marie Le Pen : "J'ai ouvert un compte en Suisse pour les besoins d'un emprunt"
Jean-Marie Le Pen : "J'ai ouvert un compte en Suisse pour les besoins d'un emprunt"
Invité de RTL mercredi midi, le fondateur du FN a confirmé les "pseudo-révélations" de Mediapart selon lesquelles il avait ouvert un compte en Suisse en 1981. Il s'agissait d'un "emprunt", explique-t-il, car il "avait du mal à trouver des crédits dans les banques françaises".
https://www.rtl.fr/actu/politique/jean-marie-le-pen-j-ai-ouvert-un-compte-en-suisse-pour-les-besoins-d-un-emprunt-7760252703
2013-04-10 12:59:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/mEsdUhatowzAvz7qdxogJQ/330v220-2/online/image/2013/0410/7760252836_pour-le-fondateur-du-fn-les-revelations-de-mediapart-ne-sont-que-la-resucee-de-precedents-articles-de-presse.jpeg