2 min de lecture Jean-Marie Le Pen

Jean-Marie Le Pen est "fatigué et usé"

REPLAY - Le président d'honneur du Front national passera devant les instances disciplinaires du parti le 4 mai prochain, après avoir tenu des propos polémiques dans "Rivarol".

Thomas Sotto RTL Soir Thomas Sotto iTunes RSS
>
Jean-Marie Le Pen est "fatigué et usé" Crédit Image : JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP | Crédit Média : Dominique Tenza | Durée : | Date : La page de l'émission
Générique 3
Dominique Tenza et La rédaction numérique de RTL

Jean-Marie Le Pen a un sursis. Son passage devant les instances disciplinaires du Front national est repoussé au 4 mai. Le président d'honneur du Front national doit répondre de ses déclarations pétainistes dans le magazine Rivarol. Ce bureau exécutif devait se tenir le 27 avril, mais le parti explique que l'état de santé du patriarche ne le permet pas.

Hospitalisé pour un "petit problème cardiaque", Jean-Marie Le Pen est sorti de l'hôpital dimanche dernier. Lui qui habituellement ne boude jamais une caméra, décroche son portable dès qu'on l'appelle même sur son lit d'hôpital, pratique le silence-radio. Il ne répond plus et ne prend plus de rendez-vous.

Un bureau exécutif moins spectaculaire

Son secrétariat explique qu'il est fatigué et se repose. Effectivement, il n'est pas très en forme. À 86 ans, il se remet difficilement de son opération. Dans les faits, les langues commencent à se délier au Front national, pour évoquer un vieil homme "fatigué et usé" qui ne sait plus trop ce qu'il dit. Un responsable du parti qui a longtemps été l'un de ses proches reconnaît qu'il est compliqué aujourd'hui d'aborder avec lui plus d'un sujet à la fois. "Il faiblit de jour en jour mais le plus grave, c'est qu'il ne s'en rend pas compte".

Jean-Marie Le Pen serait donc devenu un vieillard limite sénile. Ce scénario arrange bien la direction actuelle du parti. Marine Le Pen avait eu un ton très offensif promettant que son père serait sanctionné pour avoir nui aux intérêts du Front national. Même s'il est repoussé, le bureau exécutif aura lieu, mais il sera sans doute moins spectaculaire que prévue.

À lire aussi
Un logo du Front national (Illustration) justice
Le FN condamné à 18.750 euros d'amende pour ses "kits de campagne"

Jean-Marie Le Pen a laissé tomber la région PACA. Hors, c'était le principal enjeu. Ils sont peu à demander son exclusion. Il faut marquer le coup sans que le coup soit trop fort, car bien qu’abîmée physiquement, "la bête est toujours vivante", comme il le dit. "Il ne faut surtout pas l'humilier prévient un cadre du parti. Sinon, il sera sans limite".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Jean-Marie Le Pen Front national Élections régionales
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants