1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Mélenchon sur RTL : "Macron est dans une offensive frontale"

Mélenchon sur RTL : "Macron est dans une offensive frontale"

INVITÉ RTL - Le député des Bouches-du-Rhône, leader de la France insoumise, s'en prend à la récente "violence du propos" du chef de l'État.

Jean-Luc Mélenchon était l'invité de RTL le 21 septembre 2017
Jean-Luc Mélenchon était l'invité de RTL le 21 septembre 2017
Crédit : Loïs Richard
Jean-Luc Mélenchon est l'invité de RTL
13:28
Jean-Luc Mélenchon tâcle les médias : "Vous comprenez pourquoi on vous déteste ?"
01:43
Zapping : Jean-Luc Mélenchon s'en prend aux médias sur RTL
00:59
Jean-Luc Mélenchon sur RTL : "Macron est dans une offensive frontale"
13:37
Julien Absalon
Journaliste

Emmanuel Macron durcit-il son discours ? C'est le sentiment de Jean-Luc Mélenchon, après les petites phrases du chef de l'État sur "les fainéants", les "cyniques" ou encore la démocratie qui "n'est pas la rue". Au micro de RTL, jeudi 21 septembre, le chef de file des députés de la France insoumise note une "attitude très dure".

"La violence du propos, nous l'entendons. Nous avons déjà été traités de névrosés aux passions tristes par un ministre, d'emmerdeurs par un autre, de fainéants et de cyniques... Il y a un vocabulaire. Ne croyez pas qu'il ne sait pas ce qu'il dit. Il le fait parce qu'il est dans une offensive frontale sur tous les terrains", analyse Jean-Luc Mélenchon. Pour lui, les mots employés par Emmanuel Macron traduisent une lutte des classes : "Quand il parle de 'la rue', c'est un vocabulaire très connoté. Nous sommes alors des sortes d'émeutiers, une masse confuse".

"Une élection n'est pas un blanc-seing"

"Il leur dit : 'Maintenant, il y a un chef, c'est moi et on va leur rentrer dedans", poursuit le député des Bouches-du-Rhône, considérant que "les syndicats" et "le peuple" sont visés sur plusieurs fronts : "Le logement, les retraites, le Code du travail, tout à la fois".

Jean-Luc Mélenchon estime que cette "stratégie" est tout à fait calculée : "Emmanuel Macron est intelligent, déterminé. Il n'improvise pas autant que ce que l'on pourrait croire. Il est à lui tout seul Blair et Thatcher dans une seule personne". 

À lire aussi

Enfin, le quatrième homme de la dernière présidentielle répond à Emmanuel Macron ayant affirmé que la "démocratie n'est pas la rue" : "La démocratie, c'est les élections, les actions syndicales, les défilés de rue, les marches... Tout cela existe. Une élection n'est pas un blanc-seing donné à ceux qui sont au pouvoir".

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/