1 min de lecture Présidentielle 2017

Jean-Luc Mélenchon promet un monde "où zéro personne dort dans la rue"

Le candidat de la "France insoumise" s'est dit "fier", samedi 14 janvier à Paris, de "porter toute la misère sur le dos" et a annoncé qu'il l'éradiquerait s'il arrivait au pouvoir.

Porte-parole de la "France insoumise", Jean-Luc Mélenchon est candidat à l'élection présidentielle.
Porte-parole de la "France insoumise", Jean-Luc Mélenchon est candidat à l'élection présidentielle. Crédit : AFP / Philippe Huguen
Anne-Sophie Blot
Anne-Sophie Blot
et AFP

Un "bobo" qui défend les pauvres. C'est sous ces traits singuliers que s'est dépeint lui-même Jean-Luc Mélenchon, samedi 14 janvier. Le candidat de "la France insoumise" s'exprimait dans une rue du XIIIe arrondissement de Paris à l'occasion d'un nouveau week-end de mobilisation pour vendre son programme présidentiel, L'Avenir en commun, qui s'est déjà diffusé à plus de 200.000 exemplaires depuis début décembre au prix de 3 euros. 

Dans un discours orienté sur la pauvreté, Jean-Luc Mélenchon a assuré qu'il voulait "éradiquer la misère" et créer "un monde où zéro personne dort dans la rue". "Si nous, nous ne parlons pas des pauvres, personne ne parlera des pauvres, d'accord ?", a-t-il harangué. "Nous, nous portons, et on en est fiers, toute la misère sur le dos, nous voulons l'éradiquer, c'est le programme de Victor Hugo, les autres veulent la soulager, nous on veut l'éradiquer", a-t-il poursuivi.

Plus de 200.000 soutiens

Vêtu d'un manteau et d'un chapeau noirs, à la manière de celui qu'il présente comme son mentor, l'ancien président François Mitterrand, Jean-Luc Mélenchon a parlé, chose rare, des "bobos". Parler des pauvres, "évidemment, ça ne fait pas bobo il paraît", a-t-il expliqué, se reconnaissant lui-même comme appartenant à cette catégorie de population. "Mais pourquoi? Vous croyez que les gens qui sont bobos, ils ne comprennent pas la vie ? Mais bien sûr que si qu'ils comprennent, bien sûr que si qu'ils ne supportent pas la pauvreté et eux aussi ils aimeraient faire quelque chose d'utile", a-t-il plaidé.

Le candidat à la présidentielle, qui surfe sur de bons sondages, avait dépassé samedi les 200.000 soutiens (gratuits) sur son site internet de campagne jlm2017.fr, soit plus que les quelque 140.000 soutiens internautes (gratuits également) d'Emmanuel Macron pour son mouvement "En Marche !", également créé autour de sa candidature à la présidentielle. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Présidentielle 2017 Jean-Luc Mélenchon Élections
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants