1 min de lecture Présidentielle 2017

Jean-Luc Mélenchon sur RTL : "Je n'ai jamais pensé à autre chose qu'à gouverner"

REPLAY - INVITÉ RTL - Le leader de la France insoumise répond à ceux qui voient dans sa démarche une candidature de témoignage.

L'invite´ de RTL - Alba Ventura L'invité de RTL Alba Ventura iTunes RSS
>
Jean-Luc Mélenchon était l'invité de RTL le 11 avril 2017 Crédit Média : RTLnet/Julian Fenard - Essia Lakhoua | Date :
La page de l'émission
Ludovic Galtier
Ludovic Galtier
et Elizabeth Martichoux

Jean-Luc Mélenchon troisième homme devant François Fillon. Notre sondage Kantar Sofres OnePoint, publié dimanche 9 avril, crédite le leader de la France insoumise de 18% des voix, un point devant le candidat de la droite. Invité de RTL mardi 11 avril, le député européen, qui propose la formation d'une assemblée constituante qui nous dirigerait tout droit vers la VIe République, fait sa propre analyse de ce sondage. "Si je suis devant M. Fillon, alors tout l'argument d'après lequel le vote utile serait M. Macron pour éviter le duel Fillon-Le Pen s'effondre."

Et Jean-Luc Mélenchon le garantit : il est "prêt" à gouverner. "J'ai lu à plusieurs reprises que mon projet n'aurait jamais été de gouverner, mais quelle drôle d'idée, je n'ai jamais pensé à autre chose. Quel est le sens pour un homme comme moi de se battre pour des idées s'il ne croyait pas pouvoir les exécuter un jour ?", s'interroge-t-il. "J'ai passé des heures avec des présidents de Républiques d'Amérique latine ou dans le Maghreb à parler, à discuter. J'ai appris partout, de tout le monde, et je me sens prêt (...) Il faut arrêter cette vision aristocratique du pouvoir, qui le réserve aux enfants de bonne famille ou ceux qui ont réussi dans les grandes écoles."

"Content du travail accompli", Jean-Luc Mélenchon estime que cette percée est due à son style apaisé, son programme et les débats télévisés. "En commençant il y a un an tout ce long travail sur le programme, je pense que l'on a beaucoup convaincu, et donc entraîner", analyse Jean-Luc Mélenchon, "convaincu" que le rassemblement de la gauche "n'est pas le sujet" comme le suggérait Benoît Hamon. "Le sujet, c'est fédérer le peuple. Je ne cherchais pas à rassembler des importants, je cherchais à convaincre un nombre significatif de Français qui entraîneraient les autres."

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Présidentielle 2017 Jean-Luc Mélenchon
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants