1 min de lecture Jean-François Copé

Jean-François Copé renonce à ses activités d'avocat

Interrogé ce matin sur RTL, le président de l'UMP Jean-François Copé, a fait savoir qu'il mettait fin à sa carrière d'avocat.

Jean-François Copé
Jean-François Copé Crédit : RTL
micro générique
La rédaction numérique de RTL

Jean-François Copé a annoncé, lundi 22 avril au micro de RTL, qu'il allait renoncer à ses activités d'avocat. "J'ai pris la décision de me consacrer maintenant exclusivement à ma mission au service de ma famille politique, et à celui de mon pays", a-t-il déclaré.
"Je vais donc cesser mes activités d'avocat dès maintenant parce que je considère que la situation de la France est tellement grave qu'il faut nous mobiliser", ajoute l'actuel président de l'UMP.

>
Jean-François Copé invité de Jean-Michel Aphatie Crédit Image : RTL | Crédit Média : RTL | Date :

L’Assemblée nationale ne peut pas être hors-sol

Jean-François Copé
Partager la citation

Cette annonce intervient en plein débat sur la moralisation de la vie politique. Le projet de loi du gouvernement, qui sera présenté mercredi 24 avril en Conseil des ministres, prévoit notamment d'interdire aux parlementaires de poursuivre leurs activités d'avocats d'affaires afin de limiter les conflits d'intérêts.


"Je continue de dire que ce serait une grave erreur d'interdire la possibilité pour les parlementaires d'exercer s'ils le souhaitent une autre profession", s'insurge tout de même Jean-François Copé.

Le député-maire de Meaux a signalé qu'il défendrait "avec la même force la diversité du travail des parlementaires à travers leur profession". Selon lui, l'Assemblée nationale "ne peut pas être hors-sol", au risque de donner "la pire des images pour notre pays".

On ne peut pas être député et avocat d'affaires en même temps

Elisabeth Guigou
Partager la citation
À lire aussi
Jean-François Copé, le 19 octobre 2016 Gilets jaunes
"On n'est pas couché" : pour Copé, les extrêmes "ont pris le relais" parmi les "gilets jaunes"

La Gauche avait vivement critiqué les activités professionnelles de Jean-François Copé. "Ce n'est pas dans ce gouvernement que l'on trouvera des avocats d'affaires qui soient en même temps député. Moi, je suis avocat, et j'ai démissionné quand j'ai été élu député en 2007", avait dénoncé le ministre de l’Économie, Pierre Moscovici, le mardi 9 avril dans l'hémicycle.


La députée de Seine-Saint-Denis, Elisabeth Guigou, s'interrogeait sur BFMTV : "Pouvez-vous admettre qu'on ne peut pas être député et avocat d'affaires en même temps ?".

Jean-François Copé avait bénéficié du décret permettant aux anciens parlementaires de devenir avocat, en 2007.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Jean-François Copé Info Moralisation
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants