1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Jean-François Copé : "La prochaine présidentielle ne ressemblera à aucune autre"
1 min de lecture

Jean-François Copé : "La prochaine présidentielle ne ressemblera à aucune autre"

REPLAY / REPORTAGE - L'ancien président de l'UMP se fait discret depuis un an. Il ne perd pour autant pas de vue la prochaine grande échéance électorale.

Jean-François Copé à l'Assemblée nationale.
Jean-François Copé à l'Assemblée nationale.
Crédit : BERTRAND GUAY / AFP
Jean-François Copé : "La prochaine présidentielle ne ressemblera à aucune autre"
01:02
micros
La rédaction numérique de RTL

Un an après avoir été débarqué de la présidence de l'UMP, Jean-François Copé tente de retrouver la sérénité. Le député se considère d'ailleurs comme une victime de l'affaire Bygmalion et de la guerre qu'il a menée contre François Fillon à la fin de l'année 2012. "Vous roulez tranquillement à 50 km/h, vous n'avez rien à vous reprocher, et là, le camion vous coupe la route et refus de priorité", raconte-t-il. Ses yeux trahissent l'amertume mais sa voix reste assurée.

L'ancien président de l'UMP garde d'ailleurs toujours la présidentielle 2017 dans un coin de sa tête. "La prochaine présidentielle ne ressemblera à aucune autre", assure-t-il, sans pour autant évoquer une éventuelle candidature. Jean-François Copé a cependant déjà un slogan - "Le sursaut français" -, un livre politique pour fin janvier, qu'il qualifie de "plus important de (sa) carrière, et il réunira ses troupes dans le Vaucluse, à la fin du mois d'août.

L'élu poursuit également son tour de France, loin des caméras. "C'est un zombie", tacle un collège député qui voit dans l'attitude et le sourire de Jean-François Copé une forme de déni. Le principal intéressé a, lui, choisi de s'accrocher, visiblement adepte de l'adage selon lequel "tant que l'on n'est pas mort, c'est que l'on est toujours vivant".

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/