1 min de lecture RTL Info

"Je ne souhaite pas un second mandat de mon mari au FMI !"

Dans la bataille d'images et parfois la guerre des mots qui touchent le Parti socialiste, voici une phrase qui pourrait changer la donne en vue des primaires. Cherchez la femme, vous trouverez l'homme... C'est donc Anne Sinclair, l'épouse de Dominique Strauss-Kahn, qui, dans le magazine Le Point" (à paraître jeudi), déclare qu'elle "ne souhaite pas que son mari effectue un second mandat à la tête du Fond monétaire international". Une information à lire dans le quotidien "Les Echos" ce mercredi, et dont RTL a eu confirmation. Faut-il y voir un indice ? Décryptage.

Marie-Bénédicte Allaire
Marie-Bénédicte Allaire et La rédaction de RTL

"A titre personnel, je ne souhaite pas qu'il effectue un second mandat au FMI"(Lire l'article du "Point"). Cette déclaration d'Anne Sinclair, dont RTL a eu confirmation, est lourde de sens. Le mandat de Dominique Strauss-Kahn au FMI s'achève fin 2012. La présidentielle en France a lieu six mois plus tôt. S'il briguait un second mandat à Washington, il ne serait pas candidat à Paris. CQFD...

Alors, quand Anne Sinclair affirme qu'elle ne souhaite pas un second mandat pour son mari, on a tout lieu de croire non pas qu'il est candidat, mais qu'il y réfléchit sérieusement. Et surtout qu'il veut le faire savoir. Pourquoi ? DSK ne peut pas, à ce stade, s'exprimer. A Washington, on surveille ses faits et gestes comme le lait sur le feu. Et en pleine présidence du G20 en France, ce serait considéré comme une désertion.

Si Anne Sinclair envoie ce message, c'est qu'il fallait à ce moment précis rassurer les amis de Dominique Strauss-Kahn de ce côté-ci de l'Atlantique. Depuis peu, DSK baisse dans les sondages. Les sympathisants se lassent probablement d'attendre. Ils veulent savoir qui conduira la bataille contre un Nicolas Sarkozy déjà en campagne. Même si DSK reste largement en tête des sondages, l'écart se réduit avec les autres possibles candidats, notamment Martine Aubry. La patronne du PS affiche sa détermination. Le climat peut se retourner au PS en quelques jours. Anne Sinclair, donc DSK, envoie ainsi un signal fort, tout en sauvant les apparences pour le FMI. Mais enfin, c'est une façon de dire : "Ne m'oubliez pas, moi je ne vous oublie pas !"

Cette petite phrase est lancée alors que de nombreux socialistes pressent Dominique Strauss-Kahn de dire s'il briguera ou non la candidature socialiste. Selon le calendrier adopté par le PS, le dépôt des candidatures aux primaires s'ouvrira le 28 juin, la clôture intervenant le 13 juillet. Le candidat sera désigné à l'automne 2011 avec le premier tour le 9 octobre, et un second éventuel une semaine après.

Ecoutez aussi sur RTL.fr : Jean-Marc Ayrault : "Que ceux qui souhaitent se présenter en 2012 le disent vite !"

Bannière vidéo M6 OK


Lire la suite
RTL Info Politique Parti socialiste
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants