3 min de lecture Ouragan

Irma : santé, école... Ce qu'il faut retenir des annonces d'Édouard Philippe

ÉCLAIRAGE - Le Premier ministre a déroulé une série d'annonces concernant la situation à Saint-Martin et Saint-Barthélemy, cinq jours après le passage de l'ouragan.

Édouard Philippe a tenu une conférence de presse lundi 11 septembre.
Édouard Philippe a tenu une conférence de presse lundi 11 septembre.
109127536140888961261
Ludovic Galtier
et AFP

Plus présent que jamais après les polémiques visant le manque d'anticipation présumé de l'État en amont de l'ouragan Irma, Édouard Philippe, entouré de huit de ses ministres dont Gérard Collomb (Intérieur) et Florence Parly (Armées), a tenu une conférence de presse, au cours de laquelle il a annoncé une série de mesures concrètes à destination des habitants des îles de Saint-Martin et Saint-Barthélemy, lundi 11 septembre.

Après l'apocalypse, le gouvernement, qui organisait la première réunion à Matignon d'un comité interministériel, veut désormais s'atteler à la reconstruction de ces deux territoires dévastés par la force de l'un des ouragans les plus puissants.

Pour centraliser cet immense chantier, le Premier ministre a révélé qu'un délégué interministériel, dont la mission sera de coordonner la reconstruction, serait nommé à l'issue du Conseil des ministres du mercredi 13 septembre. Un processus qui sera mené, a-t-il promis, de façon "cohérente" et "durable". Dans le même temps, la collectivité de Guadeloupe "centralisera les demandes (d'évacuation) et constituera des listes de départ en donnant la priorité aux personnes les plus fragiles et dont les logements sont inhabitables, notamment les personnes âgées, les familles avec les jeunes enfants".

À lire aussi
Vue d'artiste de la matière noire entourant la Terre espace
La Terre traverse, en ce moment-même, un "ouragan de matière noire"

Un centre de soins de grande capacité à Saint-Martin

La priorité du gouvernement est de répondre aux situations d'urgence. C'est pourquoi "un centre de soins sous tente de grande capacité sera mis en place dans le stade de Marigot", sur l'île de Saint-Martin dès le mardi 12 septembre. "Il nous permettra d'accueillir, avec le renfort de médecins libéraux, un très grand nombre d'habitants."
 
Si "les hôpitaux de Saint-Martin et Saint-Barthélemy ont beaucoup souffert des cyclones", ils sont en mesure de fonctionner. "Un bloc opératoire et un bloc obstétrique à l'hôpital de Saint-Martin" sont opérationnels.

Le "bâtiment de projection et de commandement Tonnerre" est sur le point d'atteindre l'île. "Avec son arrivée, Saint-Martin disposera d'une "capacité hospitalière supérieure" à celle de l'île "avant l'ouragan"."

"18 écoles à reconstruire"

Au vu des dégâts, la rentrée scolaire sera repoussée à Saint-Martin et Saint-Barthélemy. Édouard Philippe espère un retour des élèves en classe au mieux à l'issue des vacances de la Toussaint, au début du mois de novembre.

"Sur 21 écoles à Saint-Martin, trois restent entières, trois sont endommagées et les 18 autres devront être reconstruites". Le collège de l'île et un centre scolaire "devront aussi être reconstruits". "Des tentes gonflables et climatisées de très grande capacité vont être très vite déployées".

3.500 clients EDF sur 24.000 réalimentés

Selon le Premier ministre, 3.500 clients d'EDF sur 24.000 ont pu être réalimentés mais les îles doivent "faire face à une très grande incertitude sur l'état du réseau". "Une cinquantaine de groupes électrogènes de grande capacité sont en route", a-t-il indiqué.

Les réseaux fixe et mobile sont "dégradés"

"Le réseau mobile et le réseau fixe sont terriblement dégradés", a constaté Édouard Philippe, pour qui "la priorité d'action est de rétablir le réseau mobile en installant des sites (antennes, ndlr) provisoires accompagnés de générateurs", en prédisant qu'il faudrait "des moyens importants" concernant le réseau fixe.

Eau : "3 mois" avant un retour à la normale

Il est pour l'heure impensable d'imaginer la distribution de l'eau autrement que par bouteilles ou par citernes. "La première estimation sur un retour à la normale s'agissant de la distribution d'eau laisse à penser qu'il faudra au moins trois mois pour reconstruire et remettre en ordre les systèmes de façon satisfaisante", a relevé le Premier ministre.

Une recrudescence de maladies tropicales ?

Emmanuel Macron décolle ce lundi 11 septembre à destination des Antilles françaises. Avec lui partent également des experts qui auront pour ambition d'"évaluer les risques et proposer les mesures nécessaires" à la ministre de la Santé et au préfet.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Ouragan Météo Santé
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7790053777
Irma : santé, école... Ce qu'il faut retenir des annonces d'Édouard Philippe
Irma : santé, école... Ce qu'il faut retenir des annonces d'Édouard Philippe
ÉCLAIRAGE - Le Premier ministre a déroulé une série d'annonces concernant la situation à Saint-Martin et Saint-Barthélemy, cinq jours après le passage de l'ouragan.
https://www.rtl.fr/actu/politique/irma-sante-ecoles-ce-qu-il-faut-retenir-des-annonces-d-edouard-philippe-7790053777
2017-09-11 18:20:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/96MfZUOJY2QPBu_Sf5OoOg/330v220-2/online/image/2017/0911/7790054382_edouard-philippe-a-tenu-une-conference-de-presse-lundi-11-septembre.jpg