1 min de lecture Diplomatie

Iran : Macron appelle Rohani "à la retenue", Le Drian reporte sa visite à Téhéran

Le président de la République a exprimé ce mardi 2 janvier sa "préoccupation" face "au nombre de victimes liées aux manifestations" qui se succèdent dans le pays.

Jean-Yves Le Drian et Emmanuel Macron

Déjà 21 personnes ont perdu la vie depuis la vague de contestation qui agite l'Iran. Celle-ci avait débuté le 28 décembre dernier par une manifestation de centaines d'Iraniens venus protester contre le coût de la vie, mais aussi contre le gouvernement et le chômage. Un mouvement qui n'a cessé de s'amplifier depuis, entraînant une répression de plus en plus violente. Parmi les 21 victimes, 16 manifestants ont été tués. 

Ce climat de tension a fait réagir Emmanuel Macron. Le président de la République s'est entretenu avec son homologue iranien Hassan Rohani par téléphone. Une conversation au cours de laquelle le chef de l'État a exprimé sa "préoccupation" face "au nombre de victimes liées aux manifestations", et a appelé Téhéran "à la retenue et à l'apaisement", a indiqué l'Élysée. 

Dans ce contexte, les deux dirigeants ont décidé de reporter à une date ultérieure la visite que devait effectuer le chef de la diplomatie françaiseJean-Yves Le Drian à Téhéran, à la fin de la semaine. Celle-ci devait servir à préparer le déplacement d'Emmanuel Macron, qui avait annoncé en octobre dernier son intention de se rendre en Iran courant 2018

La rédaction vous recommande
Contenus sponsorisés