1 min de lecture Teddy Riner

Interrogé sur le salaire de Teddy Riner, Patrick Balkany écourte le conseil municipal

Bombardé de questions sur la rémunération du judoka - 400.000 euros par an, payés par la ville - le maire de Levallois-Perret a coupé court au débat.

Teddy Riner et Patrick Balkany le 28 juillet 2012 aux JO de Londres (archive).
Teddy Riner et Patrick Balkany le 28 juillet 2012 aux JO de Londres (archive). Crédit : EMMANUEL DUNAND / AFP
Nicolas Marischaël avec sa famille dans son atelier-boutique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

L'ambiance était houleuse, lundi soir, au conseil municipal de Levallois-Perret (Hauts-de-Seine). Au point que le maire Patrick Balkany aurait interrompu la séance, rapporte Le Parisien ce mardi 23 juin. En cause : les questions de l'opposition sur le salaire de Teddy Riner, payé 400.000 euros par an par le Levallois Sporting Club, majoritairement financé par la ville. Cette rémunération a été récemment pointée du doigt par la Chambre régionale des comptes, qui s'interroge sur ce que fait vraiment le champion pour Levallois. 

45 minutes de débat agité

L'opposition s'est donc logiquement saisie de l'affaire lors du dernier conseil municipal. Et les invectives adressées au maire ont fusé : "Vous n’y connaissez rien au sport !" ; Arrêtez de dénigrer votre ville !" ; "Ayez le courage de démissionner", a-t-on entendu lundi soir, rapporte Le Parisien

Patrick Balkany, de son côté, aurait qualifié l'un de ses détracteurs de "crypto-communiste", selon la journaliste Leila Minano, citée par 20 Minutes, qui a assisté à la séance. "Une bagarre des mots qui animera le conseil pendant près de 45 minutes", précise Le Parisien
Ces critiques n'ont pas du tout plu à Patrick Balkany, connu pour son caractère sanguin. Le ton montant, et malgré l'appel au calme de son épouse et première adjointe Isabelle, le maire aurait fini par couper le micro de l'élue PS Anne-Eugénie Faure. "Je le remettrai quand j’aurais fini de parler", aurait-il déclaré. 

Pire, Patrick Balkany aurait fini par quitter le conseil municipal avant la fin, faisant couper les lumières dans la salle en laissant ses opposants dans le noir. C'est ce que rapporte Leila Minano sur Twitter.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Teddy Riner Isabelle Balkany Patrick Balkany
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants