1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Internats : ce que propose Blanquer pour les rendre plus attractifs
1 min de lecture

Internats : ce que propose Blanquer pour les rendre plus attractifs

ÉCLAIRAGE - Le ministre de l'Éducation nationale Jean-Michel Blanquer s’attelle à la "revitalisation" de certains internats du secondaire, en perte d'attractivité.

Le collège Rosa Parks à Marseille, en décembre 2014.
Le collège Rosa Parks à Marseille, en décembre 2014.
Crédit : BERTRAND LANGLOIS / AFP
Un internat de handballeurs attire de nombreux élèves à Villemandeur (Loiret)
00:01:09
Blanquer veut redynamiser les internats scolaires, en perte d'attractivité
00:02:01
Marie Guerrier & Clémence Bauduin

Fini, le pensionnat à l'ancienne. Le ministre de l'Éducation nationale Jean-Michel Blanquer veut redynamiser les établissements qui accueillent toute la semaine, et parfois les week-ends, collégiens et lycéens. Cette année scolaire, 35.000 places sont disponibles dans les internats de lycée et 4.000 dans les internats de collèges.

Jean-Michel Blanquer a demandé aux rectorats de travailler sur des internats à thèmes pour les rendre plus attractifs. À partir de la rentrée 2018, ils proposeront des projets éducatifs autour du sport ou de la culture. Certains établissements scolaires sont pionniers en la matière.

À Villemandeur, une commune du Loiret de 5.600 habitants, le collège public Lucie Aubrac accueille dans son internat les jeunes handballeurs les plus prometteurs du département. Ces derniers côtoient d'autres collégiens dont les familles ont estimé que l'internat était la meilleure solution pour améliorer leurs résultats scolaires. Tout ce petit monde vit ensemble du lundi au vendredi, pour 150 euros mensuels par tête.

Rassembler des élèves de tous les milieux

À Marciac, dans le Gers, où se déroule chaque année un festival de Jazz, un internat en collège, spécialisé lui autour d'ateliers musicaux, attire des jeunes de tout le département. Ces internats spécialisés fonctionnent bien et drainent des élèves bien au-delà du secteur du collège ou du lycée. Jean-Michel Blanquer y voit un moyen de revitaliser les campagnes, puisque l'essentiel des places vacantes en internat se trouvent dans les territoires ruraux. 

À écouter aussi

Pas question de revenir aux internats d'excellence qui s'adressaient aux élèves les plus défavorisés au début des années 2010. Jean-Michel Blanquer veut permettre à des jeunes de tous milieux de se retrouver autour d'un projet éducatif commun, un projet culturel ou sportif allié à l'exigence scolaire.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL