1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. INFOGRAPHIE - Le regain de popularité de François Hollande peut-il durer ?
2 min de lecture

INFOGRAPHIE - Le regain de popularité de François Hollande peut-il durer ?

INFOGRAPHIE - 40% des sondés se disent satisfaits de l'action du Président dans le dernier baromètre Ifop. Une hausse de popularité de 21 points historique dans l'histoire de la Ve République qui a toutefois de grandes chances d'être provisoire si l'on se réfère aux précédents Mitterrand et Chirac.

François Hollande en visite sur un marché de Tulle, en Corrèze, le 17 janvier 2015.
François Hollande en visite sur un marché de Tulle, en Corrèze, le 17 janvier 2015.
Crédit : NICOLAS TUCAT / AFP
Benjamin Hue & Fanny Bonjean

François Hollande est deux fois plus populaire qu'en décembre. Près de deux semaines après la triple attaque terroriste qui a coûté la vie à 17 personnes à Paris, le Président voit sa gestion de la crise saluée par les Français. Avec +21 points, le chef de l'État enregistre un bond de popularité historique dans le baromètre Ifop-Fiducial pour Paris-Match et Sud Radio publié lundi, et se hisse à 40% de satisfaction, contre 19% le mois dernier.

Plus populaire que Mitterrand et Sarkozy après 11 trimestres

Jamais auparavant le doyen des instituts français de sondage n'avait relevé une progression aussi forte pour un chef d'État français. Frédéric Dabi, directeur du département opinion de l'Ifop, parle même "d'un phénomène rarissime dans l'histoire des baromètres d'opinion". 

Avec 40% de popularité, François Hollande double désormais Nicolas Sarkozy (38%) et François Mitterrand (34%) et n'est plus le Président le plus impopulaire de la Ve République après onze trimestres d'exercice.

Un bond comparable pour Mitterrand, avant une impopularité record

Le seul regain comparable dans l'histoire des enquêtes de popularité de la Ve République est à mettre à l'actif de son prédécesseur socialiste. En 1991, François Mitterrand avait gagné 19 points de satisfaction dans une enquête Ifop-JDD entre les mois de janvier (37%) et de mars (56%) lors de la guerre du Golfe. 

À écouter aussi

Mais ce gain de popularité n'avait pas duré. Sa cote s'était effondrée dès l'été 1991, dégringolant même à 22 % à la fin de l'année, signant le score le plus bas enregistré par un président français depuis l'instauration de la Ve République. Un record finalement battu une première fois par François Hollande en novembre 2013 (20%) et porté à 13% un an plus tard.

+14 et +10 points pour Chirac après France 98 et le 11 septembre

Le même mécanisme avait agi après la victoire de l'équipe de France de football lors de la Coupe du monde 1998. Jacques Chirac avait gagné 14 points de juin à août avant de quasiment retrouver son niveau initial en novembre. 

Après les attentats du 11 septembre 2001, Jacques Chirac avait également enregistré un sursaut, de dix points en un mois, rappelle Slate. Mais la cote de l'ancien maire de Paris avait rapidement retrouvé ses standards habituels, voire en-dessous. 

La spectaculaire hausse de popularité de François Hollande ne saurait donc lui garantir qu'il ne flirtera pas à nouveau avec les records de défiance à l'avenir. Lui qui avait déjà observé une très légère amélioration de sa cote lors de l'engagement des forces françaises au Mali en février 2013 avant de décroître irrémédiablement les mois suivants.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/