1 min de lecture Front national

Incendie à Hénin-Beaumont : Philippot accuse Valls de "stigmatisation" du FN

Le vice-président du FN accuse le Premier ministre d'avoir créé un climat de stigmatisation du parti, après l'incendie à la mairie d'Hénin-Beaumont.

Florian Philippot, vice-président du Front national à Metz le 9 mars 2015 (archive).
Florian Philippot, vice-président du Front national à Metz le 9 mars 2015 (archive). Crédit : AFP / JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN
Nicolas Marischaël avec sa famille dans son atelier-boutique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Florian Philippot, vice-président du Front national, a accusé mercredi le Premier ministre Manuel Valls d'avoir créé "une ambiance" de "stigmatisation" du FN, après la tentative d'incendie à la mairie FN d'Hénin-Beaumont(Pas-de-Calais).

Interrogé sur le sujet dans l'émission "Questions d'info" LCP-France Info-Le Monde-AFP, le vice-président du Front national a déclaré qu'il existait une "ambiance qui a été créée (...) du fait des propos outranciers et scandaleux et anti-républicains de Manuel Valls, qui a appelé publiquement et qui a revendiqué de stigmatiser un parti politique et ses électeurs".

Incendie et tags contre le maire Steeve Briois

Outre cet incendie "probablement criminel", des "inscriptions" et des "tags" contre le maire FN de la ville Steeve Briois ont été constatés sur place, selon Florian Philippot. Dans la matinée, le maire d'Hénin-Beaumont avait réagi à cet incident en tweetant : "Incendie criminel à la mairie d'Hénin-Beaumont avec graffiti promettant ma mort. Le résultat de la stigmatisation ?", une allusion aux propos de Manuel Valls qui avait appelé à la "stigmatisation" du parti de Marine Le Pen début mars.

Le Premier ministre a ciblé pendant la campagne pour les élections départementales à plusieurs reprises le Front national, tout en exprimant sa "peur" de le voir obtenir des succès électoraux importants.

À lire aussi
Martine Vassal, candidate des Républicains, en lice pour le second tour des municipales à Marseille. élections municipales à Marseille
Les infos de 6h30 - Municipales à Marseille : Royer-Perreaut (LR) refuse une alliance avec le RN

Le FN a recueilli 25% des suffrages au premier tour des départementales dimanche dernier. Il pourrait ravir quelques départements, comme l'Aisne ou le Vaucluse, lors du second tour dimanche prochain. Marine Le Pen est attendue ce mercredi soir à Hénin-Beaumont où elle doit tenir un meeting électoral.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Front national Hénin-Beaumont Steeve Briois
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants