1 min de lecture Jean-Marc Ayrault

Impôts : Jean-Marc Ayrault "assume" avoir été obligé de les augmenter

Alors que s'exprime un ras-le-bol fiscal dans les sondages, le Premier ministre a déclaré qu'il "assumait" d'avoir été obligé d'augmenter les impôts.

ean-Marc Ayrault a déclaré mardi qu'il assumait "d'avoir été obligé d'augmenter les impôts", devant les parlementaires socialistes réunis à Bordeaux. Photo : Jean-Marc Ayrault lors de la conférence environnementale, le 21 septembre
ean-Marc Ayrault a déclaré mardi qu'il assumait "d'avoir été obligé d'augmenter les impôts", devant les parlementaires socialistes réunis à Bordeaux. Photo : Jean-Marc Ayrault lors de la conférence environnementale, le 21 septembre Crédit : AFP / THOMAS SAMSON
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL
et AFP

"J'assume d'avoir été obligé d'augmenter les impôts", a déclaré ce mardi 24 septembre le Premier ministre Jean-Marc Ayrault, alors que le gouvernement s'est retrouvé depuis un mois plongé dans la contestation de son choix l'année dernière d'augmenter les impôts de 20 milliards d'euros pour réduire le déficit public. "N'allons pas sur le terrain de la droite et de l'extrême droite. La question, c'est à quoi sert l'impôt. Nous revendiquons que l'impôt, c'est pour financer des priorités", a lancé le Premier ministre à la tribune devant les députés, sénateurs et eurodéputés socialistes réunis à Bordeaux. Un grand nombre sont inquiets des conséquences politiques de la hausse fiscale. 

Le Président Hollande a eu beau promettre le 30 août une "pause fiscale" en 2014 pour apaiser ce qui a été décrit comme un "ras-le-bol fiscal" tant des ménages que des entreprises, le gouvernement n'est pas parvenu à convaincre de sa réalité. Au point que le Premier ministre Jean-Marc Ayrault a fini par la renvoyer à 2015, parlant d'un simple "ralentissement" l'année prochaine.

80% des efforts pour réduire le déficit portés par des économies dans la dépense publique

Concrètement, l'effort de redressement des comptes publics a été recalibré à 18 milliards pour 2014, soit près de moitié moins qu'en 2013 (30 milliards). Il s'agit de ramener le déficit de 4,1 à 3,6% du produit intérieur brut (PIB). A l'intérieur de cet effort, 80% de la charge est porté par des économies dans la dépense publique et 20% seulement finalement par de nouveaux prélèvements obligatoires. Avant l'été, l'effort devait être de 20 milliards, pris en charge aux deux-tiers par des économies.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Jean-Marc Ayrault Info Politique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7764772028
Impôts : Jean-Marc Ayrault "assume" avoir été obligé de les augmenter
Impôts : Jean-Marc Ayrault "assume" avoir été obligé de les augmenter
Alors que s'exprime un ras-le-bol fiscal dans les sondages, le Premier ministre a déclaré qu'il "assumait" d'avoir été obligé d'augmenter les impôts.
https://www.rtl.fr/actu/politique/impots-jean-marc-ayrault-assume-avoir-ete-oblige-de-les-augmenter-7764772028
2013-09-24 13:35:01
https://cdn-media.rtl.fr/cache/hNsX6D_tnDGuSThkr-czyg/330v220-2/online/image/2013/0923/7764762011_jean-marc-ayrault-lors-de-la-conference-environnementale-le-21-septembre.jpg