1 min de lecture Impôts

Impôts : 7 milliards d'euros d'économies sous Hollande profitent au nouveau gouvernement

Lors de la convention REM samedi à La Villette, Édouard Philippe a annoncé une baisse des prélèvements obligatoires de 7 milliards d'euros. Une diminution en fait due aux mesures prises par le gouvernement précédent, selon "Le Figaro".

Gérald Darmanin et Bruno Le Maire arrivent à l'Élysée le 18 mai 2017 pour leur premier conseil des ministres dans le gouvernement Philippe
Gérald Darmanin et Bruno Le Maire arrivent à l'Élysée le 18 mai 2017 pour leur premier conseil des ministres dans le gouvernement Philippe Crédit : CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP
Cécile De Sèze
Cécile De Sèze
Journaliste RTL

Le gouvernement se veut rassurant. Après le discours de politique générale d'Édouard Philippe devant les députés, où de nombreuses hausses qui seront appliquées pendant le quinquennat ont été énumérées, le Premier ministre a voulu corriger le tire en annonçant une baisse des prélèvements obligatoires dès 2018 de "7 milliards d'euros", lors de la convention de La République en Marche samedi 8 juillet. 

Mais comme le note Le Figaro, cette baisse ne serait pas une conséquence des mesures prises par le gouvernement actuel, mais bien des décisions adoptées par le précédent, à savoir : le crédit d'impôts pour l'emploi à domicile étendu aux inactifs et retraités modestes ainsi que le relèvement du CICE.

Gérald Darmanin, ministre de l'Action et des Comptes publics, s'est défendu de s'octroyer les lauriers de l'ère Hollande dans les colonnes du Journal du Dimanche : "Le précédent gouvernement avait fait des chèques en bois, avec des promesses faites aux Français mais qui n'étaient pas financées". Alors qu'il défend une baisse des "impôts et des taxes par les économies" avant de trancher : "C'est un cercle vertueux : moins de dépenses publiques, c'est moins d'impôts."

C'est un cercle vertueux : moins de dépenses publiques, c'est moins d'impôts

Gérald Darmanin, ministre de l'Action et des Comptes publics
Partager la citation

Lundi matin, c'est Emmanuel Macron lui-même qui a pris les choses en main afin d'éteindre le début de l'incendie. Le Président a décidé de mettre en oeuvre dès l'an prochain la réforme de l'Impôt sur la fortune (ISF) et celle de la taxe d'habitation.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Impôts Gouvernement Édouard Philippe
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants