1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Immigration : Gérard Larcher "favorable à une politique de quotas"
1 min de lecture

Immigration : Gérard Larcher "favorable à une politique de quotas"

INVITÉ RTL - Le président du Sénat regrette une certaine "hypocrisie" et un "laxisme" de la part de la France en matière d'immigration.

Gérard Larcher, président du Sénat, le 3 mai 2015
Gérard Larcher, président du Sénat, le 3 mai 2015
Crédit : RTL / Frédéric Bukajlo / Abacapress
Le Grand Jury du 03 mai 2015
56:31
Claire Gaveau
Claire Gaveau

"La capacité d'intégration de la France est saturée", avait déclaré Gérard Larcher dans les colonnes du Figaro. Si le président du Sénat rejette l'immigration zéro, il s'est dit "favorable à une politique de quotas". "Il faut se demander dans quelles conditions on intègre ceux que l'on doit intégrer. Quand on ne peut pas loger, quand on ne peut pas donner du travail, quand on ne peut pas former... Intégrer est contre les valeurs dont je suis porteur", a notamment expliqué le sénateur UMP des Yvelines. 

Son exemple ? L'Espagne avec la Mauritanie et le Sénégal. "Il faut se dire la vérité entre les réalités que nous devons traiter et quelques principes sur lesquels nous devons être fermes", a-t-il expliqué alors que les quotas ne peuvent s'appliquer qu'à l'immigration de travail. Concernant l'immigration familiale, Gérard Larcher regrette un certain laxisme. "Il y a un texte européen, il y a des conditions pour l'immigration familiale mais nous sommes laxistes depuis des décennies".

Aujourd'hui, il y a une hypocrisie de la non-reconduction à la frontière

Gérard Larcher

S'il rejette les mesures coercitives, le président du Sénat réclame des "mesures fortes". "Aujourd'hui, il y a une hypocrisie de la non-reconduction à la frontière (...) Nous avons toujours choisi dans les textes des directives européennes, les plus compliquées", rappelant que le délai est actuellement de 30 jours pour déposer un dossier. "Comme ça, on est sûr que les gens vont disparaître dans la nature beaucoup plus facilement", s'est-il emporté. 

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/