1 min de lecture Immigration

Immigration : comment Emmanuel Macron tente de désarçonner ses opposants

ÉCLAIRAGE - Le chef de l'État a contre-attaqué cette semaine face à la gauche qui vilipende sa politique migratoire.

Stéphane Carpentier RTL Week-end Stéphane Carpentier
>
Immigration : comment Emmanuel Macron tente de désarçonner ses opposants Crédit Image : CHARLES PLATIAU / POOL / AFP | Crédit Média : Olivier Bost | Durée : | Date : La page de l'émission
Olivier Bost
Olivier Bost
et Ludovic Galtier

Emmanuel Macron est sous le feu des critiques sur sa politique d'immigration, qui prévoit le renforcement du contrôle des migrants. Les associations humanitaires et la gauche font feu de tout bois contre la future loi asile et immigration et les circulaires du ministère de l'Intérieur. L'Élysée a décidé de contre-attaquer, notamment après la couverture offensive de L'Obs et les propos tenus ici et là par des responsables politiques, syndicaux ou d'associations. Certains, comme Gustave Le Clézio, prix Nobel de Littérature, dénonçant "un déni d'humanité insupportable".

Le chef de l'État est le premier à avoir changé de ton cette semaine. "On mélange les migrants, les réfugiés, le droit d'asile, les migrations économiques. Je crois qu'il faut regarder les choses dans le bon ordre."

Depuis Rome, il a dénoncé les faux bons sentiments. "Je pense que quand il y a des désaccords entre le peuple et les intellectuels, c'est parfois parce qu'il y a beaucoup de confusion chez les intellectuels. Sur ce sujet, il faut se garder des faux bons sentiments, de toute brutalité et il faut avoir cette exigence chevillée au corps." Le chef de l'État joue l'opinion contre les associations.

À lire aussi
Des migrants dans le centre-ville de Nantes le 30 août 2018 Migrants
Nantes : évacuation en cours de 600 migrants du centre-ville

Une archive de Mitterrand sur les réseaux sociaux

Même chose sur les réseaux sociaux. Des militants de La République En Marche rappellent à la gauche ses propres turpitudes avec une vidéo de François Mitterrand en 1989. Voilà comment le Président de l'époque parlait des migrants. "Vous ne croyez pas que nous ayons à faire à une marée humaine. Simplement, il y en a trop. L'immigration clandestine ne doit pas être tolérée. Les clandestins qui viennent en France doivent s'attendre à être rapatriés ou à être dirigés vers un pays de leur choix."

Une plongée dans les archives pour enfoncer le clou et faire taire ceux qui à gauche poussent des cris d'orfraie sur la politique migratoire d'Emmanuel Macron.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Immigration Emmanuel Macron La République En Marche
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7791816721
Immigration : comment Emmanuel Macron tente de désarçonner ses opposants
Immigration : comment Emmanuel Macron tente de désarçonner ses opposants
ÉCLAIRAGE - Le chef de l'État a contre-attaqué cette semaine face à la gauche qui vilipende sa politique migratoire.
https://www.rtl.fr/actu/politique/immigration-comment-emmanuel-macron-tente-de-desarconner-ses-opposants-7791816721
2018-01-13 14:07:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/BTA4jMd1QNcsEPUo9O9hOA/330v220-2/online/image/2018/0110/7791778092_emmanuel-macron-le-9-janvier-2018.jpg