1 min de lecture François Hollande

"Il y a du François Hollande dans Emmanuel Macron", estime Olivier Mazerolle

ÉDITO - L'éditorialiste voit des similitudes entre les deux chefs de l'État, notamment dans les annonces faites ou suggérées et les décisions appliquées.

L'Edito d'Olivier Mazerolle
"Il y a du François Hollande dans Emmanuel Macron", estime Olivier Mazerolle
Crédit Média : Olivier Mazerolle Crédit Image : ludovic MARIN / AFP

Il y aurait finalement du Hollande chez Macron si l'on en croit les décisions du gouvernement concernant l'assurance-chômage. Emmanuel Macron, comme François Hollande, ne répugne pas à la subtilité du langage. Vous vous souvenez sûrement de François Hollande au Bourget affirmant que son ennemi était le monde de la finance. Il n'avait pas précisé le monde de la mauvaise finance, personne ne l'aurait applaudi.

Vous vous souvenez de François Hollande à Gandrange qui dit aux aciéristes partager leur amour des hauts fourneaux ; ils comprennent qu'il va les rouvrir, ça permet d'engranger des voix au candidat. Mais en fait, il ne leur a pas dit (...) J'ai repensé à tout cela en écoutant Benjamin Griveaux ce matin sur RTL.

Le porte-parole du gouvernement a expliqué qu'Emmanuel Macron candidat avait précisé que l'assurance-chômage chez les démissionnaires serait conditionnelle. C'est vrai, j'ai vérifié. C'est indiqué dans le programme en petit caractère, en une phrase elliptique.

En revanche, en gros caractère dans le programme, il est écrit : "je veux que tous les cinq ans, tous les salariés puissent avoir accès à ce droit de chômage s'ils décident de démissionner". C'est évidemment ce que nous avions retenu. Un constat qui s'applique également en ce qui concerne les indépendants. 

La rédaction vous recommande
Contenus sponsorisés