1 min de lecture Présidentielle 2017

"Il n'y a pas de lien entre jihadisme et burkini", déclare Benoît Hamon

INVITÉ RTL - Le candidat à la primaire du parti socialiste dénonce une "dérive" du gouvernement sur la question identitaire.

L'invite´ de RTL - Alba Ventura L'invité de RTL Alba Ventura iTunes RSS
>
Benoît Hamon était l'invité de RTL le 26 août 2016 Crédit Image : Camille Kaelblen / RTL.fr | Crédit Média : RTL.fr | Date :
La page de l'émission
Jérôme Chapuis
Jérôme Chapuis et Clarisse Martin

Le député des Yvelines Benoît Hamon a pris la parole, ce vendredi 26 août, au micro de RTL, sur la question identitaire qui s'exprime au travers de la polémique sur le "burkini". "Il ne faut pas mépriser les angoisses identitaires des Français", soutient-il, "cela dit, la responsabilité justement, quand un sujet monte comme celui-là, quand il donne le sentiment que nos compatriotes sont à bout de nerfs, c'est de ne pas rajouter aux peurs des Français ses propres peurs. Et j'ai le sentiment aujourd'hui que la classe politique française, la plupart des dirigeants de droite comme le Premier ministre, hélas et je le regrette, sur la question du burkini, alimentent les peurs."

Le candidat à la primaire socialiste poursuit. "Aujourd'hui, au regard de la loi, il est parfaitement légitime qu'une femme puisse sortir voilée et exprimer sa conviction religieuse ou une culture, parce que le voile c'est aussi une culture liée au Maghreb." Il dénonce une forme de "stigmatisation." Mais quand il marque une "forme d'inégalité entre la femme et l'homme, ça ne me plaît pas."

Benoît Hamon note également les divergences au sein même du gouvernement sur la question et interpelle François Hollande pour qu'il mette un terme à cette "dérive de plus en plus forte du Premier ministre", dont le rôle n'est pas de rajouter de la "discorde", ce qu'il a fait en accordant une interview à La Provence en soutenant les maires ayant pris un arrêté municipal "anti-burkini", pour Benoît Hamon.

"Je pense que dans ce pays il y a des invisibles. Les invisibles ce sont tous ces Français pour qui la vie n'est pas très facile aujourd'hui. Et elle a pas été rendue forcément plus facile, hélas, et je le regrette profondément, depuis 4 ans. Benoît Hamon fera sa rentrée politique les 27 et 28 août, en Seine-Saint-Denis, qui s'ouvrira par une table ronde sur le jihadisme.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Présidentielle 2017 Primaire PS Parti socialiste
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7784595495
"Il n'y a pas de lien entre jihadisme et burkini", déclare Benoît Hamon
"Il n'y a pas de lien entre jihadisme et burkini", déclare Benoît Hamon
INVITÉ RTL - Le candidat à la primaire du parti socialiste dénonce une "dérive" du gouvernement sur la question identitaire.
https://www.rtl.fr/actu/politique/il-n-y-a-pas-de-lien-entre-jihadisme-et-burkini-declare-benoit-hamon-7784595495
2016-08-26 08:30:00