1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Hollande et Valls tancent sévèrement Trump après ses critiques de l'Union européenne
2 min de lecture

Hollande et Valls tancent sévèrement Trump après ses critiques de l'Union européenne

Donald Trump ne s'est pas privé pour critiquer l'UE. François Hollande et Manuel Valls n'ont pas attendu pour répliquer.

François Hollande le 10 novembre 2016 à Nancy
François Hollande le 10 novembre 2016 à Nancy
Crédit : AFP / Jean-Christophe Verhaegen
Aymeric Parthonnaud & AFP

Premières tensions diplomatiques entre l'Europe et les États-Unis avant même l'investiture de Donald Trump... François Hollande a fermement répliqué lundi 16 janvier à Donald Trump et à ses critiques sur l'Union européenne, déclarant que celle-ci "n'a pas besoin de conseils extérieurs pour lui dire ce qu'elle a à faire", lors de la remise de la Légion d'honneur à l'ambassadrice américaine à Paris, Jane Hartley. 

"Je vous l'affirme ici : l'Europe sera toujours prête à poursuivre la coopération transatlantique, mais elle se déterminera en fonction de ses intérêts et de ses valeurs. Elle n'a pas besoin de conseils extérieurs pour lui dire ce qu'elle à a faire", a déclaré le président français. "Au moment où s'installe une nouvelle administration à Washington, je voudrais rappeler que les relations entre l'Europe et les États-Unis ont toujours été fondées sur des principes et des valeurs. Ces valeurs s'appellent le respect, le soutien mutuel en cas de péril, mais aussi l'attachement à la démocratie, la défense des libertés, et cette égalité entre les femmes et les hommes, la dignité de l'être humain", a également déclaré le chef de l'État. "Nous partageons aussi depuis longtemps la même conception du droit d'asile pour celles et ceux qui fuient les persécutions et les conflits. Ce principe est d'ailleurs un de ceux qui a fondé la nation américaine", a-t-il poursuivi. 

Dans un entretien aux journaux allemand Bild et britannique The Times, Donald Trump a estimé que le Royaume-Uni avait eu "bien raison" de quitter une UE selon lui dominée par l'Allemagne. 
Pour François Hollande, "l'Europe est une création originale, fondée sur des nations qui ont fait ce choix pour relever un certains nombre de défis". Elle "doit également prendre ses responsabilités et notamment pour sa défense, sa sécurité. C'est sans doute un des choix qui devra être encore fait pour aller plus loin, dans le respect de nos alliances, mais pour être d'avantage présent dans le monde, pour porter la voie de l'Union européenne qui est également une puissance, pas simplement économique mais politique. En tout cas qui doit s'affirmer". 

Manuel Valls parle de "déclaration de guerre"

Manuel Valls, candidat à la primaire élargie du PS, a affirmé que Donald Trump, qui qualifie le Brexit de "grande chose" ou la politique migratoire d'Angela Merkel d'"erreur catastrophique", fait "une déclaration de guerre à l'Europe", dont il "propose tout simplement la dislocation", lundi sur BFMTV. "C'est du jamais vu dans la relation entre les États-Unis d'Amérique et l'Europe. L'Amérique du Nord est l'alliée de l'Europe" et si elle l'est toujours, "il va falloir" que le président élu américain "en fasse la démonstration", a affirmé l'ancien Premier ministre. "Beaucoup pensaient que Donald Trump, après son élection, allait se calmer. Mais on a oublié qu'un populiste peut vouloir mettre en oeuvre son programme", a-t-il insisté. 

À lire aussi

"La seule réponse à Donald Trump, c'est l'unité de l'Europe", a-t-il plaidé. "L'Europe est beaucoup trop divisée mais il y a une prise de conscience (...) Il faut une réponse très forte de l'Europe, de la France et de l'Allemagne". "Donald Trump est un homme de rapports de force. On voit bien qu'il veut mettre en oeuvre la politique sur laquelle il a été élu", a-t-il dit. "C'est un changement historique. Imaginez le monde entre l'Europe -l'ancienne Europe de l'ouest- et les États-Unis. Une alliance entre Trump et Poutine, c'est la fin du monde", a-t-il lâché.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/