2 min de lecture Brignoles

Hollande : son voyage en Afrique du Sud contrarié par Brignoles et Marseille

REPORTAGE - François Hollande a appris la victoire du FN à Brignoles et l'élimination de Marie-Arlette Carlotti de la primaire à Marseille dans l'avion le menant en Afrique-du-Sud.

François Hollande est arrivé lundi en Afrique du Sud
François Hollande est arrivé lundi en Afrique du Sud Crédit : AFP PHOTO / POOL / FRED DUFOUR
Yaël Goosz Journaliste RTL

D'abord, il n'a rien dit. Motus. Et les journalistes l'accompagnant pour son déplacement en Afrique du Sud ont été privés de "off", comme on dit dans le jargon. Voilà comment François Hollande a, dans un premier temps, réagi après les annonces de la victoire du candidat FN Laurent Lopez à la cantonale de Brignoles et de  l'élimination de la ministre Marie-Arlette Carlotti dès le premier tour de la primaire socialiste à Marseille.

La rédaction vous recommande

Après le décollage, le chef de l'État est venu saluer l'équipage. Un "bonjour" poli et plus rien. Le président s'est à nouveau éclipsé. Les patrons qui l'accompagnaient ont tout de même eu droit à une réunion-dîner dans la "War-room" de l'avion. Ils ont pu aborder les dossiers à faire avancer en Afrique du Sud. Mais pas un mot sur Brignoles, et encore moins sur Marseille. Le président est pourtant informé minute par minute. Il a un petit bureau à l'avant de l'appareil, connecté à internet, aux dépêches, exactement comme s'il était à l'Élysée.

La reprise est là, faites-nous confiance

Stéphane Le Foll
Partager la citation

C'est Stéphane Le Foll, ami de longue date du président, qui vient "affronter" les journalistes. S'il reconnait que le Front national est haut, il assure que le gouvernement doit se concentrer sur l'essentiel : le chômage. "La reprise est là, faites-nous confiance", jure le ministre de l'Agriculture.

L'Élysée prépare une réponse dans l'urgence

Même arrivé à Pretoria, François Hollande ne fait aucun commentaire. Toute la matinée, les communicants de l'Élysée tentent de faire barrage afin d'éviter qu'une question sur le sujet ne lui soit posée lors de sa conférence de presse avec le président Zuma. "Il va vous rembarrer. Perte de temps. Ce n'est pas un lieu pour ça", prévient l'entourage du président. Mais, voyant que personne ne va céder, l'Élysée doit préparer une réponse dans l'urgence. "Les Français attendent des résultats, nous avons une obligation de résultats", affirme François Hollande. Point.

Nous avons une obligation de résultats

François Hollande
Partager la citation
À lire aussi
Laurent Lopez du Front national s'incline face à Josette Pons (UMP) aux élections municipales 2014. Brignoles
Résultats municipales 2014 à Brignoles : Laurent Lopez (FN) à 37,07%

Ce n'est pas la seule entorse que l'agenda aura subi en Afrique-du-Sud. Valérie Trierweiler, la compagne du président, a elle-aussi bouleversé ses plans. Des journalistes devaient la suivre lors d'une rencontre avec des couples de femmes homosexuelles qui se battent pour défendre leurs droits. Mais, en fin de matinée, changement de programme : la visite est devenue privée

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Brignoles Elysée François Hollande
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants