1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Hollande répond aux attaques de Montebourg et Hamon
1 min de lecture

Hollande répond aux attaques de Montebourg et Hamon

En visite dans l'océan Indien, le président de la République a réagi à la sortie de ses ministres de l'Économie et de l'Éducation.

François Hollande en tournée en Outre-mer, le 21 août 2014 à Saint-Denis de La Réunion
François Hollande en tournée en Outre-mer, le 21 août 2014 à Saint-Denis de La Réunion
Crédit : AFP / LAURENT CAPMAS
Raphaël Bosse-Platière
Raphaël Bosse-Platière

Décidément la majorité ne facilite pas la rentrée politique de François Hollande. Après Cécile Duflot et Arnaud Montebourg, Benoît Hamon y est allé de sa sortie médiatique ce dimanche, rejoignant les propos de son collègue de Bercy. 

Toujours en visite dans l'océan Indien, le chef de l'État a tenu à minimiser la situation. Même "la fronde est une maladie contagieuse", ironise-t-on à l'Élysée.

"Je souhaite donner priorité à la croissance, a déclaré le chef de l'État depuis les Comores. Et tous ceux qui portent cette idée sont les bienvenus", a-t-il lancé. Et d'insister : "C'est la position de tout le gouvernement".

Montebourg pense déjà à 2017

Même son de cloche chez les conseillers qui accompagnent François Hollande dans sa tournée. Ils préfèrent jouer la carte de l'indifférence, et ne laissent transparaître aucun signe de nervosité. "C'est son style, nous sommes habitués", glisse l'un d'eux.

À lire aussi

Arnaud Montebourg doit-il démissionner ? "Il serait beaucoup moins dangereux à l'extérieur, c'est pour cela qu'il va rester", assure un proche du chef de l'État. De son côté le ministre de l'Économie continue de faire entendre sa petite musique, en pensant très fort à la primaire PS pour 2017.

À écouter

François Hollande minimise après les critiques venues de son propre camp
01:07
La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/