1 min de lecture François Hollande

Hollande : "La France est toujours au premier rang, au service de la paix"

Le chef de l'État a justifié, lors de ses vœux à l'Elysée, la présence de la France en Centrafrique en assurant qu'il s'agissait de défendre les "valeurs" de la République "dans le monde".

François Hollande lors de ses voeux aux Français, le 31 décembre 2013.
François Hollande lors de ses voeux aux Français, le 31 décembre 2013. Crédit : - / FRANCE 2 / AFP
Micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

"Toutes ces valeurs de la République, nous les affirmons aussi dans le monde. La France est toujours au premier rang, et j'en suis fier, au service de la paix", a déclaré François Hollande, lors de ses voeux aux Français pour la nouvelle année. "C'est pourquoi nous sommes intervenus au Mali, pour lutter contre le terrorisme; que nous agissons pour éviter l'utilisation des armes chimiques en Syrie ; que nous sommes présents en Centrafrique pour sauver des vies humaines et éviter que des enfants soient découpés en morceaux, comme cela a été le cas", a-t-il ajouté.

"Pour que nous défendions partout les droits de l'Homme, la dignité de la femme, l'exception culturelle, la préservation de la planète", a poursuivi le président de la République. Le président a aussi rendu hommage aux neuf soldats français morts en 2013 : "Je m'incline devant leur mémoire et renouvelle mon soutien à leurs familles".

Une initiative prochaine avec l'Allemagne pour renforcer l'UE

Par ailleurs, le président de la République a affirmé, ce mardi, dans ses vœux aux Français que "ce n'est pas en défaisant l'Europe que l'on fera la France de demain" et a annoncé "des initiatives avec l'Allemagne". Désignant, sans les nommer, les eurosceptiques, il a assuré qu'il "ne laisserai(t) pas" sans réponse "ceux qui nient l'avenir de l'Europe, qui veulent retourner dans les vieilles frontières, en pensant qu'elles les mettraient à l'abri, qui veulent sortir de l'euro". François Hollande s'est présenté en "légataire de toutes les générations qui se sont battues pour l'Europe".

"Je prendrai donc, dès le printemps prochain, des initiatives avec l'Allemagne pour donner plus de force à notre Union", a-t-il dit. Le président a souhaité que les élections européennes soient "l'occasion de promouvoir une majorité politique qui devra être tournée vers l'emploi et la solidarité, et non vers l'austérité et l'égoïsme national".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
François Hollande Info International
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants