1 min de lecture Serge Lazarevic

Serge Lazarevic : sa libération est le résultat d'"efforts intenses" du Niger et du Mali

Le président nigérien a salué les"efforts intenses" fournis par son pays et le Mali pour faire libérer l'otage français.

Serge Lazarevic
Serge Lazarevic Crédit : DR
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

La présidence nigérienne a précisé dans un communiqué que la libération de Serge Lazarevic était le résultat "d'efforts intenses" du Niger et du Mali après plus de trois ans de captivité dans le Sahel. 

"Cette libération a été le résultat d'efforts intenses et suivis tant des autorités du Niger que du Mali", s'est félicité Niamey dans un communiqué reçu par l'AFP. Le président nigérien Mahamadou Issoufou a salué dans ce texte "l'engagement et le professionnalisme dont ont su faire preuve les services nigériens et maliens".

"Le Niger répondra toujours présent à chaque fois qu'il sera sollicité pour contribuer à la défense de la liberté et de la dignité humaine", a souligné la présidence.

Une preuve de vie attendue depuis longtemps

Le 23 novembre dernier, le président Issoufou s'était déclaré "optimiste" quant au sort de Serge Lazarevic. "Je forme l'espoir que l'on arrivera (...) à créer les conditions très prochainement de sa libération", avait-il observé en marge d'une visite au Niger du Premier ministre français Manuel Valls.

À lire aussi
Serge Lazarevic, le 10 décembre 2014 Serge Lazarevic
Serge Lazarevic : l'impossible reconstruction de l'ex-otage d'Aqmi au Mali

Le groupe Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) a diffusé le 17 novembre dernier une vidéo de Serge Lazarevic, enlevé le 24 novembre 2011.

Barbe fournie, bonnet noir, tunique grise: dans cette séquence de moins de quatre minutes filmée dans l'habitacle d'un pick-up, Serge Lazarevic déclarait en français être malade et estimait que sa vie était en danger. Aucune indication concernant la date à laquelle il a été filmé n'était fournie. L'Elysée avait toutefois confirmé "l'authenticité" de la vidéo, une "preuve de vie récente attendue depuis longtemps".

Le 6 novembre, François Hollande avait estimé que M. Lazarevic était "sans doute" encore en vie.

Niamey avait déjà joué un rôle prépondérant dans la libération de quatre otages français en octobre 2013. Les quatre hommes, qui travaillaient pour Areva et une filiale de Vinci au Niger, avaient été relâchés après trois années de détention.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Serge Lazarevic Ex otage Niger
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants