1 min de lecture François Hollande

Hollande élu : revivez la première journée d'après second tour

Les Français ont voté pour le changement. François Hollande a été élu avec 51,62% des voix contre 48,38% pour Nicolas Sarkozy. Réunion au QG du socialiste, cellule de crise à l'UMP, adieux de Sarkozy, vous avez pu suivre en direct toute cette première journée sur RTL.fr.

micro générique
La rédaction numérique de RTL

18h07 :  L'UMP investit un candidat contre François Bayrou aux législatives, annonce Jean-François Copé. Le président du MoDem paie son vote en faveur de François Hollande.

18h06 : 
Le bureau politique du parti, qui a tenu une réunion extraordinaire ce lundi après-midi, a "dans l'unanimité" affirmé "son attachement à la cohésion" de l'UMP, a déclaré le secrétaire général du parti, Jean-François Copé.

17h45 :
Début de la conférence de presse de Jean-François Copé, secrétaire général de l'UMP.

16h55 :
Selon Le Figaro, Nicolas Sarkozy a expliqué aux poids lourds de la majorité qu'il arrête définitivement la politique.

16h48 :
Outre Jean-François Copé et François Fillon, le comité stratégique sera composé des anciens Premiers ministres Alain Juppé et Jean-Pierre Raffarin, les anciens secrétaires généraux Xavier Bertrand et Patrick Devedjian et l'équipe dirigeante du parti, dont Michèle Alliot-Marie, Brice Hortefeux, Jean-Claude Gaudin ou encore Bernard Accoyer.

16h42 : Cécile Duflot annonce qu'elle quittera son poste de secrétaire nationale d'Europe Ecologie Les Verts après le 22 juin, soit après les législatives.

16h41 :
Jean-François Copé, secrétaire général de l'UMP, a officiellement proposé, devant les ministres et ténors de l'UMP réunis en bureau politique extraordinaire, la constitution d'un "comité stratégique de campagne" pour mener la bataille des législatives, intégrant 25 à 30 membres dont trois anciens Premiers ministres. Dont Guillaume Peltier, candidat dans une circonscription de Tours.
Tweet Guillaume Peltier  
16h40 :
Le président François Hollande rencontrera la chancelière allemande Angela Merkel "juste après le 15 mai", date de la passation de pouvoir à l'Elysée avec le président sortant Nicolas Sarkozy, a indiqué lundi Pierre Moscovici.
 
16h : Début de la conférence de presse de Pierre Moscovici.

15h50 :  François Hollande a reçu lundi les ambassadeurs américain et chinois à son QG de campagne.

15h47 : la carte de l'abstention
La carte de l'abstention

15h45 : Fillon: "Nous allons nous employer" à préserver l'UMP.
A son arrivée au siège de l'UMP, dans le XVème arrondissement de Paris, où s'est ouverte à 15h30 une réunion extraordinaire du bureau politique de l'UMP (instance dirigeante du parti), le Premier ministre a martelé, comme le secrétaire général de l'UMP, Jean-François Copé, et les autres participants avant lui, les maîtres mots de la journée: "l'union" et "le rassemblement".

15h28 : Cécile Duflot appelle EELV à voter le principe d'une entrée au gouvernement. 
"Le gouvernement qui vient, la majorité qui vient doit être celle de l'audace, du changement, nous devons faire ce pari" et "passer clairement à une écologie de l'action et de la responsabilité", a-t-elle dit devant quelque 200 délégués EELV réunis à Créteil qui doivent voter mardi sur cette question de la participation gouvernementale. Ce vote devrait être "archi-majoritaire" selon la direction.

15h26 : la carte du vote blanc
.

15h16 :  Poutine félicite Hollande et est prêt à travailler avec lui.
"Les citoyens français vous ont fait confiance pour diriger le pays dans une période difficile et très importante, pas seulement pour l'Europe, mais pour toute la communauté internationale qui doit faire face aux conséquences de la crise économique et financière en établissant de nouvelles formes de coopération", a écrit M. Poutine dans un télégramme à M. Hollande.

14h52:
Les médias belges, qui ont donné le verdict de la présidentielle en France dès le début de l'après-midi dimanche, ont battu tous leurs records d'audience, preuve que l'interdiction de diffusion avant 20h "ne tient plus" à l'heure d'Internet.

14:40 : Dati évoque de façon sibylline un arrangement pour les législatives à Paris, après une entrevue dimanche avec le Premier ministre autour de Nicolas Sarkozy.

14:33 : 
Le QG de campagne de François Hollande a été lundi matin le théâtre d'un incessant ballet de personnalités socialistes venues s'entretenir avec le président élu ou participer à une réunion du secteur communication, sous l'oeil d'environ 200 journalistes et badauds massés à l'extérieur.

13:59 : L'UMP devra être ouverte aux "mouvements", envisager des "primaires" en 2016. Le
ministre des Affaires étrangères Alain Juppé a estimé que l'UMP devra après les législatives s'organiser et se renforcer, en s'ouvrant notamment à des "sensibilités" ou "mouvements", en souhaitant aussi l'organisation de primaires en 2016, en vue de la prochaine présidentielle.

13:30 : Au lendemain de sa défaite, Sarkozy s'entretient avec Ouattara à l'Elysée. Le président ivoirien est actuellement en visite privée en France.
Nicolas Sarkozy sur le perron de l'Elysée au lendemain de sa défaite à la Présidentielle
13h10 : François Hollande sera accueilli en Allemagne "à bras ouverts", déclare Angela Merkel.

12:50 : 
"Il n'y a aucune séquelle dans la relation avec la chancelière allemande Angela Merkel liée à la campagne présidentielle", déclare François Hollande dans un entretien publié lundi. Le président élu ajoute dans cette interview réalisée vendredi par Slate.fr, qu'il portera lors de sa prochaine visite en Allemagne un message en faveur d'une stimulation de la croissance qui ne pèserait pas sur les finances des États.

12h08 : La Bourse de Paris efface ses pertes et revient au quasi-équilibre (-0,09%).

12h05 : "Pas possible de renégocier le pacte budgétaire" européen.
C'est ce que déclare le porte-parole du gouvernement allemand, qui affirme que la qualité des relations franco-allemandes sera maintenue avec Merkel et Hollande.

11h55 :
Alain Juppé annonce qu'il ne sera pas candidat aux Législatives. "J'ai décidé de ne pas être candidat dans la deuxième circonscription", de Bordeaux, a déclaré M. Juppé, qui est aussi maire de Bordeaux, en soulignant qu'il souhaitait se consacrer "à sa tâche municipale" et à la préparation des prochaines élections dans la municipalité en 2014 en précisant aussi qu'il était contre le cumul des mandats.

11h41 :
Hollande participera bien aux cérémonies du 8-Mai aux côtés de Sarkozy (Élysée)

11h40 : La passation de pouvoir Sarkozy-Hollande fixée d'un commun accord au 15 mai (Élysée)

11h20 :
les chiffres de l'abstention au second tour
Présidentielle 2012 : l'abstention au second tour
11h10 :  Louis Aliot s'est offusqué lundi de la présence de drapeaux étrangers, notamment "beaucoup de drapeaux algériens", lors du rassemblement célébrant la victoire de François Hollande à l'élection présidentielle dimanche soir place de la Bastille. Comme M. Aliot, la ministre de l'Apprentissage, Nadine Morano, a déploré lundi la présence de "beaucoup de drapeaux rouges" et "beaucoup de drapeaux étrangers" dimanche soir place de la Bastille.

11h:  Législatives : Copé veut travailler de "manière très collective".
Le secrétaire général de l'UMP s'est dit soucieux d'empêcher une concentration de "tous les pouvoirs" dans les mains de la gauche, "à un moment où il faut éviter les folies".
 
10h40 :  La garde rapprochée de Hollande au QG pour "préparer l'avenir".
"On va faire le point, regarder les résultats et préparer l'avenir", a déclaré Manuel Valls à la presse à son arrivée avenue de Ségur dans le VIIe arrondissement de Paris, soulignant: "C'est à François Hollande d'en fixer les principaux points".

10h24 : Xavier Bertrand : Un "collectif" dirigera la campagne législative de l'UMP.
C'est ce qu'a affirmé le ministre du Travail sur France 2.

10h21 : LES RÉSULTATS DÉFINITIFS DU SECOND TOUR :

François Hollande
a remporté l'élection présidentielle avec 51,62% des voix contre 48,38% pour Nicolas Sarkozy, selon les résultats définitifs pour la France entière publiés lundi par le ministère de l'Intérieur.

Le candidat socialiste a recueilli 18.000.438 voix et le président sortant, 16.869.371, soit une différence de 1.131.067 voix

La participation a été de 80,34%, soit un peu plus de 37 millions de votants, et l'abstention de 19,66%, soit un peu plus de neuf millions.

Les bulletins blancs ou nuls
ont représenté 5,80% des votants et 4,66% des inscrits, soit plus de 2,1 millions de personnes.
   
10h05 :
La bataille des législatives est déjà lancée. Valérie Pécresse affirme sur France Inter que la réforme de la TVA  sera mise en œuvre en cas de cohabitation, si la droite remporte les législatives.

10h :  Louis Aliot appelle les électeurs de Sarkozy à rejoindre le FN aux législatives
.'L'UMP ne peut pas rassembler, elle ne peut pas être en tête de cette opposition aux socialistes et aux communistes, elle est le parti de l'échec, elle est le parti qui a mis la France dans l'état où elle est aujourd'hui', a déclaré le vice-président du Front national sur France-info.

9h52 : Cérémonies du 8-Mai : Hollande n'a "rien de prévu pour l'instant" avec Sarkozy, déclare le président élu en arrivant à son QG de campagne.

9h47 : Mariano Rajoy : "mon obligation est de m'entendre avec lui ".
"Aujourd'hui j'aurai une conversation avec lui", a ajouté le chef du gouvernement conservateur espagnol.

9h30 : François Hollande est arrivé à son QG de campagne.

9h25 : Enfin, portrait de
la nouvelle 1ère dame de France : Valérie Trierweiler

9h20 : RTL poursuit son édition spéciale et fait le portrait de Nicolas Sarkozy, le président sortant.
Nicolas Sarkozy au soir du 6 mai 2012 à la Mutualité, à Paris
9h18: La Bourse de Tokyo chute de 2,78% en clôture après les élections en Europe.

9h11 : RTL fait le portrait du nouveau président :
Comment François Hollande est devenu François Hollande ?
François Hollande à Tulle le 6 mai 2012
9h05 : La Bourse de Francfort perd 2,20% dans les premiers échanges.

9h : La Bourse de Paris ouvre en baisse (-1,57%) après la victoire de Hollande

8h50 :
Pour l'agence de notation de Standard and Poor's, qui avait dégradé le triple A en janvier, la victoire de François Hollande n'a aucune incidence sur la note de la France.

8h45 : Laurent Gerra fait son entrée en studio pour sa chronique spéciale élection présidentielle.
.
8h34 : L'Élysée a fait savoir lundi matin que le socialiste François Hollande, fraîchement élu Président de la République, pourra participer mardi aux célébrations du 8 Mai aux cotés de Nicolas Sarkozy, comme cela avait été le cas en 1995 entre François Mitterrand et Jacques Chirac.

8h32 : C'est une information RTL : Hollande convié aux cérémonies du 8 mai.

8h30 :
Comment vous sentez-vous ce matin ? Bien ou mal dormi ? Composez le 32.10, le standard est ouvert et répondez à la question du jour : Présidentielle : êtes-vous satisfait de la victoire de François Hollande ?
.
8h22 : "Le pays a besoin de rassemblement" ajoute le maire d'Évry.

Manuel Valls, porte-parole de François Holande... par rtl-fr
8h20 : Manuel Valls :
"Le score de François Hollande est un très beau score"

8h17 :
Celui qui a été le porte-parole de la campagne de François Hollande répond aux questions de Jean-Michel Aphatie et d'Yves Calvi.

8h10 : Place à Manuel Valls, qui fait son entrée dans le studio de RTL.
.
7h50 :
Jean-François Copé sur RTL : "Je suis obligé de dire que cette victoire est peut-être une grande illusion".

7h48 : "Nicolas Sarkozy restera un grand président" selon le maire de Meaux, qui ne cache pas sa tristesse.

Jean-François Copé, secrétaire général de l'UMP... par rtl-fr
7h44 : Jean-François Copé est le premier invité de la matinale. Le secrétaire général de l'UMP répond aux questions de Jean-Michel Aphatie et d'Alain Duhamel.
.
7h30 : retour sur une nuit de liesse : de Tulle, à la place de la Bastille, à Paris.

7h25 :
Quel agenda pour le nouveau président ? Selon Christian Menanteau, "La séquence de mai va être intense et rugueuse". "Le 16 mai sera la journée de tous les dangers", avec un premier conseil des ministres, et un rendez-vous avec Angela Merkel. Puis direction Camp David aux USA quelques jours plus tard, avec un G8 assez tendu.

7h20 :
Pour Eric Zemmour, le résultat de cette élection n'est que "la chronique d'une défaite annoncée, depuis des mois"."Il n'a pas tenu ses promesses électorales, c'est la clé de sa défaite".

Eric Zemmour : "Les clés de la défaite de... par rtl-fr
7h12 :
Et que pense-t-on de cette élection en Allemagne ? "La porte de la chancellerie est grande ouverte" à François Hollande, explique Blandine Milcent, la correspondante de RTL à Berlin.

7h08 : Et maintenant,
que va faire Nicolas Sarkozy ?
Le Président sortant les a exhortés à "ne pas se diviser" afin de "gagner la bataille des Législatives"
7h07 :
L'analyse d'Alain Duhamel : "C'est une alternance tranquille (...), c'est une élection de crise". Le score de François Hollande (presque 52 %) est un "kit mains libres (...)Mais la défaite de Nicolas Sarkozy n'est pas une déroute".

Pour Alain Duhamel, un social-démocrate entre à... par rtl-fr
7h00 : Comment a-t-on voté dans votre département ? Retrouvez
la carte des résultats du second tour
.
7h30 :
vous pouvez suivre le live de la matinale sur Twitter.
.

6h55 :
Le second tour a été marqué par un nombre record de votes blancs.

6h50 : Dans les Carnets politiques, Alba Ventura nous révèle les coulisses du second tour.

REVIVEZ LA SOIRÉE SPÉCIALE DU SECOND TOUR SUR RTL.FR

2012 et vous OK

Lire la suite
François Hollande Nicolas Sarkozy Politique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants