1 min de lecture Justice

Hippodrome de Compiègne : non-lieu requis pour Woerth

Soupçonné d'avoir bradé l'hippodrome de Compiègne à une société de courses, Eric Woerth a vu le ministère public requérir un non-lieu devant la Cour de Justice de République.

Éric Woerth à Chantilly, le 1er juin 2014.
Éric Woerth à Chantilly, le 1er juin 2014.
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Le ministère public a requis un non-lieu pour l'ancien ministre du Budget Eric Woerth devant la Cour de justice de la République (CJR) dans l'affaire de la vente contestée de l'hippodrome de Compiègne, a annoncé samedi 18 octobreson avocat, Me Jean-Yves Le Borgne. L'information n'a pu être confirmée par une source judiciaire.

L'affaire n'est pas terminée. Il appartient désormais à la commission d'instruction de la CJR de prendre une ordonnance de renvoi ou de non-lieu pour l'ancien ministre, qui avait été placé sous le statut de témoin assisté.

Les réquisitions constatent qu'il peut y avoir des problèmes d'ordre administratif mais pas d'intérêt personnel pour Éric Woerth et qu'il n'y a pas de dimension pénale

Me Le Borgne, avocat d'Éric Woerth
Partager la citation

L'enquête a été ouverte pour prise illégale d'intérêts devant la CJR, l'instance habilitée à juger les ministres pour les délits commis dans l'exercice de leurs fonctions. Selon Me Le Borgne, "les réquisitions constatent qu'il peut y avoir des problèmes d'ordre administratif mais pas d'intérêt personnel pour Éric Woerth et qu'il n'y a pas de dimension pénale" dans le dossier.

"Ce n'est pas une surprise mais c'est un soulagement. Et sans lire dans le marc de café, on peut se dire qu'on devrait aboutir à un non-lieu", estime l'avocat, en faisant valoir que la commission d'instruction de la CJR a terminé son enquête sans mettre en examen l'ancien ministre.

À lire aussi
Autriche : un médecin soupçonné d'avoir abusé d'au moins 95 garçons Autriche
Autriche : un médecin soupçonné d'avoir abusé d'au moins 95 garçons

Au centre des interrogations de la justice, la décision, prise le 16 mars 2010 par l'élu de l'Oise, alors ministre du Budget, de valider par arrêté la vente de gré à gré pour 2,5 millions d'euros d'une parcelle de 57 hectares de la forêt de Compiègne, comportant un golf et un hippodrome, à la Société des courses de Compiègne (SCC), jusqu'alors locataire.

Une décision prise malgré l'opposition de responsables de l'Office national des forêts (ONF) et les réserves du ministère de l'Agriculture.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Justice Eric Woerth Hippodromes
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7774889430
Hippodrome de Compiègne : non-lieu requis pour Woerth
Hippodrome de Compiègne : non-lieu requis pour Woerth
Soupçonné d'avoir bradé l'hippodrome de Compiègne à une société de courses, Eric Woerth a vu le ministère public requérir un non-lieu devant la Cour de Justice de République.
https://www.rtl.fr/actu/politique/hippodrome-de-compiegne-non-lieu-requis-pour-woerth-7774889430
2014-10-18 19:43:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/e9qdJyQeJ96s5ALDoqlFLA/330v220-2/online/image/2014/1018/7774889531_eric-woerth-a-chantilly-le-1er-juin-2014.jpg