1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Présidentielle américaine 2016 : Hillary Clinton "ferait une excellente présidente", selon Barack Obama
2 min de lecture

Présidentielle américaine 2016 : Hillary Clinton "ferait une excellente présidente", selon Barack Obama

L'ancienne "First Lady", soutenue par Barack Obama, devrait annoncer sa candidature à l'élection présidentielle ce dimanche. Une annonce attendue.

Hillary Clinton à New York, le 10 mars 2015.
Hillary Clinton à New York, le 10 mars 2015.
Crédit : DON EMMERT / AFP
Hillary Clinton "ferait une excellente présidente", selon Barack Obama
01:34
Claire Gaveau & La rédaction de RTL

Hillary Clinton est prête à repartir en campagne. L'ancienne Première dame devrait déclarer ce dimanche, aux alentours de 18 heures sur les réseaux sociaux, sa candidature à l'élection présidentielle américaine. Et elle peut déjà compter sur un soutien de choix, en la personne de Barack Obama. De retour du Panama où il s'est entretenu avec son homologue cubain, Raul Castro, le président américain n'en a pas oublié les échéances nationales.

Ultra favorite en 2008 avant d'être balayée lors des primaires démocrates, Hillary Clinton est de nouveau en position de force et ne pourra pas se faire dépasser par Barack Obama en 2016. Ce dernier a d'ailleurs rendu hommage à son ancienne Secrétaire d'État. "Elle a été un soutien formidable lors de mon élection, elle a été une Secrétaire d'État excellente. C'est mon amie, je pense qu'elle ferait une excellente présidente", a-t-il déclaré.

La première femme présidente aux États-Unis ?

Après Barack Obama, premier président noir, Hillary Clinton se rêve donc en première femme présidente des États-Unis. Il faudra pour cela qu'elle se façonne une image plus modeste, plus accessible et surtout plus proche des classes moyennes qui devraient être au cœur des élections présidentielles. 

Une vidéo de lancement de campagne sur ses orientations politiques, très axée sur l'économie, pourrait notamment accompagner ce démarrage, selon les médias américains. Son entourage reste muet, mais les préparatifs vont bon train pour ses premiers déplacements attendus dans l'Iowa et le New Hampshire, les deux États qui pèsent démesurément dans toute course à l'investiture. 

Une faible concurrence aux primaires démocrates

À lire aussi

Surtout que cette fois, le chemin est dégagé. Aucun autre démocrate n'est plus connu, ni plus apprécié qu'elle, à en croire les sondages qui placent Hillary Clinton à environ 60% des intentions de vote des primaires. Si d'autres démocrates se lançaient, ce serait sans réel autre espoir que de faire bonne impression pour être recruté comme colistier. Aucune personnalité d'envergure, comme le vice-président Joe Biden ou la sénatrice Elizabeth Warren, ne s'est déclarée, et seul deux démocrates peu connus (l'ex-gouverneur Martin O'Malley et l'ex-sénateur Jim Webb) semblent décidés à concurrencer Hillary Clinton. 
Les primaires démocrates débuteront en janvier 2016 avant l'élection présidentielle organisé en novembre de la même année.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/