1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Hervé Mariton dénonce le revirement de Nicolas Sarkozy sur le mariage pour tous
1 min de lecture

Hervé Mariton dénonce le revirement de Nicolas Sarkozy sur le mariage pour tous

L'ancien chef d'État avait juré qu'il abrogerait le mariage homosexuel s'il revenait au pouvoir, avant de se dédire dans son livre "La France pour la vie".

Le député UMP de la Drôme Hervé Mariton dans la cour de l'hôtel Matignon, le 31 janvier 2014 (archives)
Le député UMP de la Drôme Hervé Mariton dans la cour de l'hôtel Matignon, le 31 janvier 2014 (archives)
Crédit : AFP / JACQUES DEMARTHON
Geoffroy Lang & AFP

Hervé Mariton (Les Républicains) a qualifié de "parjure"  le "revirement" de Nicolas Sarkozy sur la question du mariage homosexuel, l'ancien président ayant indiqué dans son livre à paraître lundi 25 janvier ne plus vouloir revenir sur cette loi. Pendant les débats qui avaient entouré l'ouverture du mariage aux couples homosexuels, le candidat déclaré à la primaire Les Républicains avait été un des contempteur les plus acharnés du projet de loi défendu par Christiane Taubira.

"Ce qui me choque, ce sont les revirements, par exemple, sur cette question du mariage pour tous. Nicolas Sarkozy, il y a à peine un an, s'est engagé à l'abrogation de la loi. Il nous dit aujourd'hui qu'il a dit le contraire de ce qu'il pensait. Ce qui n'est pas acceptable en politique, ce sont de tels têtes-à-queue. Ce que j'appelle un parjure, véritablement", a déclaré M. Mariton sur iTÉLÉ.

Une promesse d’abrogation arrachée

Dans son livre La France pour la Vie, M. Sarkozy indique qu'il ne souhaite pas revenir sur cette réforme de François Hollande. "Il ne saurait être question de  démarier les mariés, ce serait injuste, cruel et en outre juridiquement impossible", écrit-il. Le 15 novembre 2014, alors candidat à la présidence de l'UMP (devenue Les Républicains), l'ancien président avait, lors d'un meeting de l'association Sens commun, prôné une "réécrit(ure) de fond en comble" de la loi Taubira.

Il avait alors été interrompu par de très nombreux participants qui scandaient "Abrogation! Abrogation!" tandis que d'autres le huaient. "Si vous préférez qu'on dise (qu'il faut) abroger la loi Taubira pour en faire une autre... En français, ça veut dire la même chose... Ça aboutit au même résultat. Mais enfin, si ça vous fait plaisir, franchement, ça coûte pas très cher", avait lâché M. Sarkozy.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.