1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Hausse des tarifs de la SNCF : quand le ministère de l'Écologie la défendait
2 min de lecture

Hausse des tarifs de la SNCF : quand le ministère de l'Écologie la défendait

ÉCLAIRAGE - Ségolène Royal se dit opposée à la hausse du prix des billets de train, quelques semaines après que son ministère a défendu la mesure.

Ségolène Royal
Ségolène Royal
Crédit : ALAIN JOCARD / AFP
Romain Renner
Romain Renner

"Je ne suis pas en accord avec l'annonce de l'augmentation des tarifs de la SNCF". Invitée du Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI dimanche 4 janvier, Ségolène Royal s'oppose vivement à la hausse du prix des billets de train. "S'engager dans une fuite en avant et considérer que pour augmenter son chiffre d'affaires il faut hausser le prix des billets, n'est plus possible", assène-t-elle.

Ségolène Royal contredit... son ministère

Ségolène Royal souhaite une meilleure transparence des prix ainsi qu'une consultation des usagers s'engage à "réformer par décret la façon dont l'État contrôle les prix des transports publics et notamment du train, parce que les choses ne sont pas claires. Chaque fois qu'il y aura des demandes d'augmentation des prix, nous demanderons une compensation en matière de productivité".

Cette hausse de 2,6% s'avère nécessaire à l'amélioration de la qualité du service offert aux voyageurs

Le ministère de l'Écologie

Des propos très éloignés de ce que disait le ministère de l'Écologie à la fin du mois de décembre dernier. "Cette hausse de 2,6% s'avère nécessaire à l'amélioration de la qualité du service offert aux voyageurs, car, en 2014, seule la hausse de la TVA avait été répercutée sur le prix des billets", assurait-on alors dans un communiqué publié le 29 décembre.

Une hausse pour les tarifs pleins

Le ministère de l'Écologie soulignait que cette augmentation permettrait à la société ferroviaire de "poursuivre ses investissements en termes de maintenance, sa priorité, ainsi que ses investissements sur le matériel, les systèmes d'information et la relation clients".

À lire aussi

Conformément à ce qui était précisé dans ce document, Ségolène Royal rappelle que la hausse ne s'applique qu'aux tarifs pleins. "Les 80 millions de billets qui sont des tarifs d'abonnement, soit des billets réservés suffisamment tôt à l'avance, les prix n’augmenteront pas, il y aura une stabilité", précise-t-elle.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/