1 min de lecture Vidéo

Handicap : Sophie Cluzel annonce sur RTL un décret sur le caractère "évolutif" du logement

INVITÉE RTL - La secrétaire d'État chargée des Personnes handicapées précise le caractère "évolutif" de la loi sur l'accessibilité des logements et annonce la rédaction en cours d'un décret.

Alba Ventura L'invité de RTL Alba Ventura iTunes RSS
>
Handicap : Sophie Cluzel annonce un décret sur le caractère "évolutif" du logement Crédit Image : Camille Kaelblen / RTLnet | Crédit Média : RTL.fr | Date :
La page de l'émission
Nicolas Marischaël avec sa famille dans son atelier-boutique
La rédaction numérique de RTL

Un article voté vendredi 1er juin dans une loi fleuve, la loi Elan, suscite la polémique. Il annonce le passage de 100% à 10% de logements obligatoirement accessibles aux personnes handicapées dans la construction neuve.

La secrétaire d'État en charge des personnes handicapées Sophie Cluzel, invitée de RTL ce lundi 4 juin, insiste sur le caractère "100% évolutif" des logements à venir et annonce qu'un décret est en cours de rédaction pour éclaircir les zones d'ombre de cet article de loi.

Par ce "100% évolutif", Sophie Cluzel défend le projet de logements plus modulables. "Une personne peut être visitée par quelqu'un en fauteuil roulant. Les parties communes sont totalement accessibles, on ne revient pas en arrière là-dessus", assure-t-elle.

Des précisions sur les appartements évolutifs

"Il n'y a pas d'isolement social comme j'en ai entendu parler. En revanche, on module la possibilité de déplacer une cloison facilement si vous avez envie de rester chez vous plus tard, que vous vieillissez, que vous avez besoin de plus de place. C'est ça, le tout évolutif", détaille la secrétaire d'État.

À lire aussi
dépression
Handicap : Priscille Deborah s'est "affranchie de certaines injonctions de la société"

"Cela veut dire que les travaux pourront être faits très facilement, à moindre coût - et ce ne sera pas aux frais des personnes handicapées pour tout ce qui ressort des logements sociaux, parce que ce sera (aux frais du) bailleur. Je tiens à rassurer les personnes handicapées : ce vers quoi l'on va n'est pas du tout une régression", assure Sophie Cluzel.

Les associations représentant les personnes en situation de handicap (Fnath, Fédération nationale des associations de retraités...) ont dénoncé une "grave régression sociale" à l'annonce de cet article de loi contesté. "Nous sommes autour de la table, nous travaillons en ce moment à préciser ce décret pour rassurer les personnes handicapées, sur ce qu'est un appartement évolutif", insiste Sophie Cluzel.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Vidéo Logement Gouvernement
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants