1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Hamon tacle le patron de Carrefour qui "gagne 300 fois plus qu'une caissière"
1 min de lecture

Hamon tacle le patron de Carrefour qui "gagne 300 fois plus qu'une caissière"

LE GRAND JURY - Benoît Hamon dénonce la dégradation des conditions de travail des plus précaires, et prend pour exemple l'entreprise Carrefour, où le patron supprime des emplois tout en gagnant 300 fois plus que ses caissières.

Benoît Hamon est l'invité du "Grand Jury" le 9 septembre 2018
Benoît Hamon est l'invité du "Grand Jury" le 9 septembre 2018
Crédit : Frédéric Bukajlo / Sipa Press
Le Grand Jury de Benoît Hamon du 9 septembre 2018
53:15
Le Grand Jury du 09 septembre 2018
53:24
Benjamin Sportouch & Thibaut Deleaz

"Je lui fais l'invitation ici." Benoît Hamon a interpellé à plusieurs reprises le patron de Carrefour, Alexandre Bompard, et l'a invité à venir s'expliquer sur les écarts salariaux dans son entrepriselors du Grand Jury RTL, Le Figaro et LCI dimanche 9 septembre.

Interrogé sur l'amendement déposé par un député REM, qui propose d'obliger les entreprises à publier leurs écarts de salaires, le chef de file du mouvement Génération.s a soutenu l'idée, mais a invité à faire plus.

"Est-il normal qu'une caissière gagne 300 fois moins que le patron de Carrefour ?", a demandé Benoît Hamon. "Vous pensez que quand le patron de Carrefour vire 2.000 caissières (avec un tel écart de salaire) les gens ne sont pas en droit de se dire que c'est injuste ?", a-t-il insisté. L'ancien candidat à l'élection présidentielle a dénoncé la dégradation des conditions de travail, et pris comme exemple la pénibilité du travail de caissière.

Le chef de file de Génération.s "souhaite organiser un débat où le patron de Carrefour, le patron de la Fnac ou encore le patron d'Amazon viendraient discuter avec celles et ceux qui ne vivent pas correctement de leur travail".

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/