2 min de lecture Guy Bedos

Guy Bedos répond à Nadine Morano : "Je ne vais pas demander pardon"

Nadine Morano n'a pas apprécié les propos tenus à son encontre, mais Guy Bedos s'en moque. "On peut dire qu'elle l'a cherché", rétorque l'humoriste à l'ancienne ministre UMP.

Guy Bedos à Hénin-Beaumont, le 5 juin 2012.
Guy Bedos à Hénin-Beaumont, le 5 juin 2012. Crédit : AFP / Denis Charlet
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Guy Bedos n'a pas l'intention de demander pardon à Nadine Morano. L'ancienne ministre UMP a annoncé ce samedi qu'elle allait porter plainte contre l'humoriste, n'ayant pas du tout apprécié les propos tenus vendredi soir lors d'un spectacle.

L'humoriste, qui était venu inaugurer une nouvelle salle, l'Arsenal, dans la municipalité de gauche de Toul, en Meurthe-et-Moselle, aurait improvisé pour l'occasion plusieurs phrases en s'en prenant à Nadine Morano. Les termes "salope" ou "conne" auraient notamment été prononcés.

"Monsieur Bedos en a profité pour m'insulter en me traitant de conne et de salope", a réagi Nadine Morano. "Plainte sera déposée pour injures publiques en début de semaine prochaine."

Mais Guy Bedos ne se démonte pas. "Je ne vais pas demander pardon à Nadine Morano pour ma langue rabelaisienne", a-t-il confié ce samedi à l'AFP.

Il n'y a que l'extrême droite qui porte plainte contre moi, Mme Morano rejoindra comme cela Jean-Marie Le Pen et quelques autres du FN.

Guy Bedos
Partager la citation
À lire aussi
La chronique de Laurent Gerra du 26 juin 2019 humour
La chronique de Laurent Gerra du 21 juin 2019

"C'est un incident minime, régional. Si elle veut m'attaquer en justice, très bien. Peut-être que ça me coûtera de l'argent, comme l'a fait Le Pen avant elle, mais tant pis", a dit l'humoriste.

"Que dire? Je ne vais pas demander pardon à Nadine Morano pour ma langue rabelaisienne, celle que j'emploie depuis plus d'un demi-siècle. J'ai mon langage à moi et c'était un spectacle, pas un meeting."

"On peut dire qu'elle l'a cherché"

Et l'humoriste de poursuivre : Nadine Morano "avait dit qu'elle viendrait voir le spectacle. Elle ne l'a pas fait, mais a envoyé une quinzaine de ses sbires qui ont perturbé le spectacle". Quand il a improvisé quelques phrases sur l'ancienne ministre UMP, "les gens normaux dans le public ont ri et ont même applaudi. Ses soutiens, eux, m'ont hué, c'est pourquoi ça a tourné au vinaigre".

"On peut dire qu'elle l'a cherché. Elle a plus besoin que moi qu'on parle d'elle. Et ce n'était que trois phrases dans un spectacle d'une heure quarante. Alors, rendez-vous au tribunal, si elle veut, ça va me rajeunir!" a conclu l'humoriste de 79 ans.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Guy Bedos Nadine Morano Culture-loisirs
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7765481721
Guy Bedos répond à Nadine Morano : "Je ne vais pas demander pardon"
Guy Bedos répond à Nadine Morano : "Je ne vais pas demander pardon"
Nadine Morano n'a pas apprécié les propos tenus à son encontre, mais Guy Bedos s'en moque. "On peut dire qu'elle l'a cherché", rétorque l'humoriste à l'ancienne ministre UMP.
https://www.rtl.fr/actu/politique/guy-bedos-repond-a-nadine-morano-je-ne-vais-pas-demander-pardon-7765481721
2013-10-12 17:36:39
https://cdn-media.rtl.fr/cache/CBxZfa9383ocWrS6-iHE1g/330v220-2/online/image/2013/1012/7765471208_guy-bedos-a-henin-beaumont-le-5-juin-2012.jpg