1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Grèce : Nicolas Sarkozy estime qu'Alexis Tsipras n'est "pas à la hauteur de la situation"
1 min de lecture

Grèce : Nicolas Sarkozy estime qu'Alexis Tsipras n'est "pas à la hauteur de la situation"

Si Nicolas Sarkozy estime peu le Premier ministre grec, il juge toutefois qu'il ne "faut pas laisser tomber" la Grèce.

Nicolas Sarkozy le 12 juin 2015 à Berlin.
Nicolas Sarkozy le 12 juin 2015 à Berlin.
Crédit : ODD ANDERSEN / AFP
La rédaction numérique de RTL & AFP

Lors de sa visite à Berlin ce vendredi 12 juin, Nicolas Sarkozy n'a pas été particulièrement tendre avec Alexis Tsipras, le Premier ministre grec, à qui il reproche de ne pas être "à la hauteur de la situation" de la Grèce. "Il y a eu des élections, le peuple grec a beaucoup souffert, et dans sa souffrance, a choisi un Premier ministre qui n'est pas à la hauteur de la situation", a déclaré le président des Républicains, devant un parterre d'entrepreneurs allemands.

"Donc on est revenu à zéro", a-t-il ajouté, après avoir voulu "rendre hommage au Premier ministre précédent (le conservateur Antonis Samaras, ndlr), qui a fait repartir la croissance en Grèce, qui a commencé les réformes". Malgré tout, l'ancien chef de l'État appelle à soutenir la Grèce, "convaincu qu'on ne peut pas laisser tomber" le pays.

Depuis près de quatre mois, Athènes s'écharpe avec ses créanciers, UE et FMI, sur les réformes à mettre en œuvre pour pouvoir obtenir le déblocage d'une aide de 7,2 milliards d'euros restant à verser dans le cadre de son plan d'aide en cours depuis 2012. Sans ces fonds, le doute persiste sur la capacité du pays à rembourser 1,6 milliard d'euros de prêts du FMI qui arrivent à échéance le 30 juin.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/